• Dida est le joueur comptant le plus grand nombre de matches (22) en Coupe des Confédérations
  • Il a disputé cinq éditions pour deux victoires, en 1997 et en 2005
  • "L’Allemagne est le favori n°1 pour l’édition russe", affirme l’ancien gardien brésilien.

Il en rigole. Parce qu’il ne connaissait pas ce record avant cet entretien avec FIFA.com. Mais il mesure immédiatement le poids de ces 22 matches. Dida, qui a raccroché les gants en vue de devenir entraîneur, revient avec fierté et un brin de nostalgie sur son histoire fructueuse avec le Brésil.

"C’est une période très importante de ma vie, donc je suis ravi d’entendre cette stat", explique le joueur comptant le plus grand nombre de matches en Coupe des Confédérations de la FIFA. "Ce chiffre signifie que j’étais un joueur important pour mon équipe à cette époque. En plus, je vais être très difficile à rattraper parce que la compétition se déroule maintenant tous les quatre ans et non plus tous les deux ans, comme à mon époque".

Embarquons avec l’ancien gardien dans un passage en revue de l’histoire de la Coupe des Confédérations.

Arabie Saoudite 1997
Le Brésil s’impose 6:0 en finale sur l’Australie. Cette équipe entraînée par Mario Zagallo mise sur un trio d’attaquants de feu : Rivaldo, Ronaldo et Romario…

"Qui était le meilleur ? Difficile à dire ! Mais ça avait été une expérience géniale. C’était un groupe très soudé. On rigolait beaucoup et, sur le terrain, ça jouait bien. Personnellement, les entraînements que j’ai faits à leurs côtés m’ont permis d’acquérir de l’expérience. J’ai énormément appris. Ils avaient une telle technique, une telle qualité. Et puis Zagallo était très proche des joueurs, il communiquait beaucoup. Et il analysait à fond tous les aspects. Il connaissait très bien le football".

Mexique 1999
Le Brésil chute en finale 4:3 face aux hôtes dans le stade Azteca.

"Ronaldinho était un joueur magique. Il pouvait jouer à tous les postes de l’attaque et il faisait avec le ballon des choses inimaginables. Il était très rapide et très complet aussi. Mais en finale, le Mexique a sorti un très gros match. Les deux équipes ont misé sur l’attaque d’entrée de jeu, d’où le score fleuve. Le match était vraiment très beau à voir, avec deux équipes qui voulaient à tout prix la victoire. Malheureusement, on a fini par s’incliner, mais tout le mérite revient aux Mexicains, qui avaient de grands joueurs et qui ont beaucoup couru".

Corée/Japon 2001
Le Brésil a fini en quatrième position après une défaite en demi-finale contre la France (2:1) et une autre dans la finale pour la troisième place face à l’Australie (1:0). La France a décroché le titre.

"Un sentiment d’échec… On a abordé cette compétition dans des conditions difficiles. Il y avait de la défiance envers le sélectionneur et la préparation n’avait pas été bonne. Mais ça nous avait permis de comprendre nos problèmes. On a ensuite fait les changements qui s’imposaient et on a attaqué la Coupe du Monde avec une autre équipe, une autre structure. Et on est devenus champions du monde l’année suivante ! La compétition la plus importante pour un joueur, ça reste la Coupe du Monde, même si on n’y joue pas. Même sur le banc, c’est génial, parce que l’adrénaline est à son comble à tous les matches. Il n’y a rien de comparable. Moi j’ai toujours senti que je faisais partie du groupe. Le spectacle d’une Coupe du Monde est impressionnant".

France 2003
Le Brésil a quitté la compétition dès la phase de groupes après avoir fini troisième derrière le Cameroun et la Turquie. La compétition, remportée par la France, restera marquée par le décès du Camerounais Marc-Vivien Foé.

"Un souvenir très triste. On sait tous les efforts que les joueurs font pour arriver à ce niveau et ça avait été très pénible de perdre un camarade sur le terrain, de façon aussi dramatique".

Allemagne 2005
Le Brésil s’est imposé 4:1 face à l’Argentine.

"Cette victoire est d’autant plus satisfaisante qu’il y avait l’Argentine en face. C’est un clasico pour nous. L’Argentine était favorite, mais dès le coup d’envoi, ces problématiques disparaissent. Et on a d’ailleurs beaucoup mieux entamé cette rencontre qu’eux. On a tout donné et on a obtenu une grande victoire qui a rempli de joie tous les Brésiliens".

Russie 2017
"L’Allemagne est le favori n°1. Elle a beaucoup progressé au fil des dernières années. Elle aborde toutes les compétitions en pleine forme".

Saviez-vous que Dida...
a remporté la Copa Libertadores avec Cruzeiro (1997) ?
a gagné deux fois la Ligue des Champions de l’UEFA avec l’AC Milan (2003, 2007) ?
a remporté la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA à deux reprises (2000 avec Corinthians, 2007 avec Milan) ?
a représenté le Brésil lors de trois Coupes du Monde de la FIFA : France 1998 (finaliste), Corée/Japon 2002 (champion), Allemagne 2006 (quart de finale) ?