• Le Danemark a remporté la Coupe des Confédérations 1995 face à l'Argentine
  • Peter Rasmussen a signé le but décisif sur une contre-attaque
  • Il n'a fait trembler les filets pour le Danemark qu'au cours de cette Coupe des Confédérations

Lorsqu'un petit pays comme le Danemark, avec ses cinq millions d'habitants, décroche en l'espace de trois ans deux grands titres internationaux, cela constitue un événement à part. A fortiori quand l'auteur du but de la victoire est un joueur qui n'a marqué sous les couleurs de son pays que lors de la Coupe des Confédérations de la FIFA 1995. Une compétition au cours de laquelle il a toutefois inscrit deux buts décisifs.

La situation
Le triomphe sensationnel des Danois en finale de l'UEFA EURO 1992 n'avait cependant pas empêché les nouveaux champions d'Europe d'échouer à la différence de buts dans leur groupe des qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA 1994™.

Les Danish Dynamites ont ensuite atteint la finale de la Coupe des Confédérations, Arabie Saoudite 1995, contre l'Argentine. La sélection de Richard Möller Nielsen ne partait pas favorite face à l'Albiceleste, qui comptait dans ses rangs des joueurs aussi prestigieux que Javier Zanetti, Gabriel Batistuta ou Ariel Ortega. Du côté des Danish Dynamites, tout tournait autour des deux frères Laudrup, ou presque.

En finale, le capitaine danois, Michael Laudrup, ouvre la marque sur penalty, au bout de huit minutes mais doit être remplacé dès le milieu de la première période. L'Argentine, elle, fait tout pour égaliser.

Le but décisif
À un quart d'heure du coup de sifflet final, Brian Laudrup, rapide et fin dribbleur, prend le dessus face à deux adversaires sur l'aile gauche et adresse une transversale à Peter Rasmussen en pleine surface de réparation. Celui-ci réceptionne le ballon tout en trompant d'une courte feinte le gardien Carlos Bossio, qui se précipite, avant d'envoyer le cuir du pied gauche dans la cage vide.

Le buteur
Rasmussen a passé la majeure partie de sa carrière à l'Aalborg BK, club situé à 40 minutes de route seulement de sa ville natale, Hobro. Il y a régulièrement fait trembler les filets, ce qu'il n'a cependant pas réussi à réitérer lors de son unique séjour à l'étranger, au VfB Stuttgart. Il n'y a joué qu'à 16 reprises et inscrit un seul but en deux saisons, de 1989 à 1991.

Il n'était pas non plus titulaire au niveau international. Il a disputé 13 matches avec le Danemark et n'a frappé qu'à deux reprises,  lors de cette fameuse Coupe des Confédérations 1995. En plus de son but face à l'Argentine, il a ainsi signé un autre décisif en égalisant à 1:1 contre le Mexique, lors du deuxième match de groupe, pour permettre aux siens de continuer l'aventure jusqu'en finale. L'année 1995 a été marquante pour Rasmussen, qui est également devenu champion du Danemark avec Aalborg.

Entendu…
"J'adorais le football, mais je n'aimais pas être sous les feux des projecteurs. J'étais quelqu'un de timide et d'introverti et j'étais très mauvais face à la caméra lors des interviews."
Peter Rasmussen

"En deuxième période, alors que nous étions de plus en plus sous pression, nous avons tenté une contre-attaque. J'ai saisi l'occasion, j'ai couru et j'ai passé le ballon à Peter Rasmussen, qui a inscrit le but de la victoire. C'était un super travail d'équipe."
Brian Laudrup

À l'approche de la Coupe des Confédérations de la FIFA, Russie 2017, FIFA.com vous remémore toutes les deux semaines des buts décisifs qui ont marqué l'histoire de la compétition.

La prochaine fois, (re)découvrez comment une légende du football a offert à son pays sa toute première victoire dans un tournoi de la FIFA.