FIFA.com a commencé le compte à rebours de la Coupe des Confédérations de la FIFA 2017 en Russie. Chaque jour jusqu’au début de la compétition, nous vous présentons un fait intéressant en rapport avec le tournoi. Aujourd'hui, nous braquons nos projecteurs sur les cartons rouges qui ont émaillé l'histoire de la compétition. 

29 En tout, 29 joueurs ont été exclus en Coupe des Confédérations de la FIFA. Parmi eux, on recense 14 cartons rouges directs. Le premier à avoir vu rouge dans le Tournoi des Champions est l'Américain Brian Quinn, exclu à la 81ème minute de la demi-finale contre l'Arabie Saoudite en 1992.

Les États-Unis dominent le classement des cartons rouges directs en Coupe des Confédérations avec quatre sorties prématurées. L'édition 2009 en Afrique du Sud a été particulièrement mouvementée pour eux : Ricardo Clark a été exclu lors de la défaite (3:1) contre l'Italie, Sacha Kljestan n'a pas terminé le match perdu (3:0) face au Brésil, tandis que Michael Bradley a quitté ses partenaires avant le terme de la demi-finale remportée (2:0) devant l'Espagne.

Les Américains ont perdu un autre joueur en 1999, le milieu de terrain Matt McKeon, averti à deux reprises au cours d'un même match. L'Égypte totalise pour sa part cinq cartons rouges en Coupe des Confédérations, dont trois exclusions directes.

Gerard Piqué
a hérité du 29ème carton rouge de l'histoire de la compétition. Le défenseur espagnol a abandonné ses partenaires en finale de la Coupe des Confédérations 2013, largement dominée par le Brésil (3:0).