Le compte à rebours de la Coupe des Confédérations de la FIFA, Russie 2017 est lancé et FIFA.com présentera chaque jour, jusqu’à son coup d’envoi, un fait marquant du tournoi. Place aujourd’hui à l’une de ses finales les plus mémorables. 

37 Les affrontements entre les deux géants du football sud-américain, Argentine et Brésil, déçoivent rarement et la finale de la Coupe des Confédérations de la FIFA 2005 n’a pas dérogé à la règle. Victorieuse 4:1, la Seleção a infligé à l’Albiceleste sa plus lourde défaite depuis 37 ans dans leurs confrontations directes.

Les Brésiliens étaient pourtant privés de leur artificier en chef, Ronaldo, contraint de rester à la maison en raison d’une blessure, mais ils n’ont pas laissé un soupçon d’espoir à leur grand rival. Kaka et Ronaldinho ont inscrit un but chacun, tandis qu’Adriano a signé un doublé, s’offrant par la même occasion le Soulier d’Or et le Ballon d’or adidas du tournoi. Pablo Aimar a sauvé de son côté l’honneur des Argentins.

Le Brésil ne s’était plus imposé avec trois buts d’écart face à son voisin sud-américain depuis 1968. La finale de la Coupe des Confédérations 2005 occupe donc une place à part dans les annales du football brésilien.