• Benjamin Moukandjo a conduit le Cameroun au titre à la CAN 2017
  • Le capitaine des Lions Indomptables réalise la plus belle saison de sa carrière
  • Il compte confirmer le renouveau camerounais à la Coupe des Confédérations de la FIFA, Russie 2017

Nous sommes le 23 juin 2014, à Brasília. Le Cameroun joue son troisième match dans le Groupe A face au pays hôte. Les Lions Indomptables sont déjà éliminés de la Coupe du Monde de la FIFA 2014 après leur déroute contre la Croatie (4:0) et sont réduits à jouer les tremplins vers les huitièmes de finale pour Neymar et sa bande. À la 58ème minute, Benjamin Moukandjo sort du terrain la tête basse, remplacé par Edgar Salli. Sa première expérience mondialiste a des allures de fiasco. Le Cameroun achève la pire Coupe du Monde de son histoire et quitte le Brésil avec le bonnet d'âne de la compétition tout en offrant le spectacle d'un groupe désuni et à bout de souffle. 

Deux ans et demi plus tard, au Gabon, le tableau est tout autre. Moukandjo, radieux, soulève le trophée de la CAN 2017 sous une pluie de paillettes. Le capitaine est élu homme du match à l'issue de la finale contre l'Egypte (2:1) ultime honneur pour l'attaquant de 28 ans au sommet de sa forme et auteur d'un tournoi exemplaire où il a mené ses troupes à la conquête d'un titre qui leur échappait depuis 2002, validant du même coup le ticket africain pour la Coupe des Confédérations en juin. 

Nous avons pu fêter notre sacre en Coupe d'Afrique, mais le temps est venu de nous préparer pour cette épreuve.

Benjamin Moukandjo

Le temps de se remettre de ses émotions, Moukandjo s'est rapidement remobilisé à son retour à Lorient pour initier l'opération sauvetage. Sous l'impulsion du Camerounais, auteur de six buts depuis son retour du Gabon, le club breton est sorti de la zone rouge et vise désormais le maintien. Malheureusement, l'attaquant phare des Merlus a déclaré forfait pour le match contre Angers le 6 mai dernier pour des douleurs aux adducteurs, lui qui n'est plus qu'à une longueur de battre son record de buts. 

La stat 
13 Comme le nombre de buts inscrits par Moukandjo en championnat cette saison, à égalité avec l'année dernière où il a réalisé le meilleur total de sa carrière. 

Pas question pour le capitaine camerounais de prendre le moindre risque à quelques semaines du coup d'envoi de Russie 2017. "La Coupe des Confédérations est une grande compétition", souligne-t-il. "Nous avons pu fêter notre sacre en Coupe d'Afrique, mais le temps est venu de nous préparer pour cette épreuve. Nous aurons quelques matches pour nous mettre en jambes avant les grandes affiches qui nous attendent."

Le Tournoi des Champions marquera les retrouvailles des Lions Indomptables avec le gratin mondial trois ans après la débâcle brésilienne. Après leur triomphe continental, les champions d'Afrique ont une opportunité en or de redorer leur blason et de faire honneur à la génération qui avait atteint la finale en 2003. Pour cela, ils devront s'appuyer sur cette unité retrouvée dont leur sélectionneur Hugo Broos chantait les louanges en février dernier : "Ça fait 29 ans que j'entraîne, je n'ai jamais eu un groupe pareil. Je leur répète tous les jours qu'ils ont quelque chose qu'il doivent caresser, c'est l'amitié. Ce sont vraiment des amis, et on ne trouve pas souvent ça dans une équipe de foot".

Agenda du Cameroun
13 juin : Match amical contre la Colombie (Getafe)
Russie 2017 
18 juin : Cameroun - Chili (Moscou)
22 juin : Cameroun - Australie (Saint-Pétersbourg)
25 juin : Allemagne - Cameroun (Sotchi)