• Patrick Vieira inscrit le but de la victoire contre le Japon en 2001
  • Profitant d'un long ballon, il marque de la tête dans le but vide
  • La France devient la deuxième nation à remporter la Coupe des Confédérations après la Coupe du Monde

La situation
En ce début de millénaire, la France paraît presque invincible : deux ans après leur triomphe à domicile en Coupe du Monde de la FIFA 1998™, les Bleus remportent l'UEFA EURO.

La phase de groupes de la Coupe des Confédérations de la FIFA 2001 en République de Corée et au Japon se révèle cependant plus ardue. Les Français ne doivent leur qualification qu'à la différence de buts devant la République de Corée, qu'ils ont batue 5:0, et l'Australie, contre laquelle ils se sont inclinés 1:0, grâce notamment à leur net succès 4:0 sur le Mexique. En demi-finale, les hommes de Roger Lemerre remportent la revanche de la finale de la Coupe du Monde 1998 face au Brésil (2:1).

Entraîné par le Français Philippe Troussier, le Japon s'est, quant à lui, adjugé la première place de son groupe à la faveur d'un nul vierge contre la Seleçao, associé à deux victoires sur le Cameroun (2:0) et le Canada (3:0). Face à l'Australie en demi-finale, Hidetoshi Nakata signe l'unique but de la partie. Les Samouraïs Bleus sont en finale, sans avoir concédé le moindre but.

La tendance se confirme au stade de Yokohama, devant 65 533 spectateurs : la défense japonaise se révèle difficile à contourner, mais les Français pèchent aussi par manque de réalisme.

Le but décisif
Avant la Coupe des Confédérations, Patrick Vieira restait sur 39 matches sans marquer avec la France. Le milieu de terrain d'Arsenal a dû attendre le match contre la République de Corée au premier tour pour inscrire son premier but avec les Bleus. En finale, le défenseur Frank Lebœuf débloque la situation en décochant un long ballon en direction de la surface de réparation nippone. Le gardien Yoshikatsu Kawaguchi sort à la rencontre de la balle, mais il est devancé par Vieira, qui n'a plus qu'à prolonger de la tête vers le but déserté.

La France devient ainsi la deuxième équipe, après le Brésil, à remporter la Coupe des Confédérations après la Coupe du Monde. Depuis, seul le Brésil a renouvelé l'exploit.

Le buteur
Avant de se rendre en Asie, le milieu de terrain d'origine sénégalaise ne s'était que rarement distingué par ses qualités de finisseur. Vieira disputera plus de 100 matches en bleu. Son abattage, ses qualités techniques et sa vision du jeu font de lui un élément incontournable dans l'entrejeu. En 2004, il intègre la Liste FIFA 100.

En Angleterre, il restera comme l'un des fers de lance des Invincibles d'Arsenal, vainqueur de la Premier League en 2004 après avoir fini la saison invaincue. Champion d'Angleterre à trois reprises avec les Gunners, il domine la Serie A italienne de 2007 à 2009 sous les couleurs de l'Inter Milan.

Depuis janvier 2016, il occupe le poste d'entraîneur du New York City FC en MLS américaine.

Entendu...
"En ce moment, je suis vraiment en confiance. Tout au long du tournoi, les joueurs ont fait preuve d'une solidarité extraordinaire" - Patrick Vieira, milieu de terrain de la France

"Ce n'était pas du tout évident. Nous savions que ce serait dur en finale, car le Japon possède une très bonne équipe. Il ne faut pas oublier que, si nous avons gagné, nous le devons uniquement au coup de tête de Patrick Vieira" - Robert Pirès, milieu de terrain de la France

"Ce qui compte dans une finale, c'est de gagner et c'est ce que nous avons fait. Nous venons de réaliser un triplé historique. Vieira et Robert Pirès ont été les grands animateurs de ce tournoi. Ils forment la colonne vertébrale de notre équipe" - Roger Lemerre, sélectionneur de la France

À l'approche de la Coupe des Confédérations de la FIFA, Russie 2017, FIFA.com vous remémore toutes les deux semaines des buts décisif qui ont marqué l'histoire de la compétition.

Précédemment : 
Buteurs décisifs : 
Peter Rasmussen

Buteurs décisifs : Cuauhtemoc Blanco

Dans deux semaines : Thierry Henry veut défendre son titre