• Face au Cameroun, Löw dirigera l'Allemagne pour la 150ème fois
  • Retour sur neuf matches cruciaux
  • Le technicien allemand totalise 99 victoires avant le match contre le Cameroun

De notre envoyé spécial avec l'Allemagne, Steffen Porter

Le dernier match de groupe contre le Cameroun marquera la 150ème sortie de Joachim Löw en tant que sélectionneur de l'Allemagne. Seul Sepp Herberger (1936-1942 puis 1950-1964) compte plus de matches à la tête de la Mannschaft, avec 168 rencontres. Le bilan de Löw s'établit pour le moment à 99 victoires et 27 nuls pour seulement 23 revers. Löw n'a plus goûté à la défaite depuis la demi-finale de l'UEFA EURO 2016, contre la France. 

FIFA.com s'est penché sur les temps forts qui ont rythmé son parcours à la tête de la Mannschaft.

1 Allemagne - Suède 3:0
Match amical (16.8.2006)
Un doublé de Miroslav Klose et un but signé Bernd Schneider assurent un départ en fanfare à l'ère Löw. À l'époque, personne n'imagine encore les triomphes qui jalonneront les dix années à venir.

26 Portugal - Allemagne 2:3
Quart de finale de l'UEFA EURO (19.6.2008)
Depuis le début de son règne, Löw est resté fidèle au 4-4-2. Lors de cette affiche, il crée la surprise en optant pour un 4-2-3-1 qui permet à son équipe de prendre le contrôle du jeu et de s'ouvrir les portes des demi-finales.

28 Allemagne - Espagne 0:1
Finale de l'UEFA EURO (29.6.2008)
Löw s'invite en finale de son premier grand tournoi international. Malheureusement pour lui, son équipe échoue en finale face à une Espagne en état de grâce.

54 Argentine - Allemagne 0:4
Quart de finale de Coupe du Monde (3.7.2010)
Pour sa première Coupe du Monde de la FIFA™, Löw étonne à nouveau en misant sur un groupe rajeuni et un jeu tourné vers l'offensive. L'Angleterre (4:1 en huitième de finale) et l'Argentine entraînée par Diego Maradona (4:0) en font tour à tour les frais. Grâce à une analyse rigoureuse du jeu de leurs adversaires, le sélectionneur et ses joueurs exploitent les moindres faiblesses de ces deux géants du football mondial.

55 Allemagne - Espagne 0:1
Demi-finale de Coupe du Monde (7.7.2010)
Une fois de plus, l'Allemagne échoue face aux futurs champions du monde. Comme deux ans auparavant, le duel se révèle plutôt équilibré, mais force est de constater que les Allemands peinent à se procurer des occasions franches face à la Roja. L'unique but de la partie est inscrit de la tête par Carles Puyol, suite à un corner.

83 Allemagne - Italie 1:2
Demi-finale de l'UEFA EURO (28.6.2012)
Cette défaite est peut-être celle que Löw a eu le plus de mal à encaisser. Brillante en qualifications et au premier tour, l'Allemagne confirme ses bonnes dispositions en dominant la Grèce 4:2 en quart de finale. Le sélectionneur décide de tenter un coup en concoctant une stratégie spécialement conçue pour l'Italie. Le résultat s'avère cependant bien loin de ses espérances.

111 Brésil - Allemagne 1:7
Demi-finale de Coupe du Monde (8.7.2014)
Ce match fera certainement date dans l'histoire du football. Qui pourrait oublier cette soirée exceptionnelle à Belo Horizonte ? Pour le pays hôte de la Coupe du Monde, la rencontre vire rapidement au cauchemar. En revanche, tout réussit aux Allemands qui semblent presque désolés de punir ainsi leurs adversaires du jour. Une fois de plus, le sélectionneur a su analyser les faiblesses de la défense adverse et ses joueurs ont appliqué ses consignes à la lettre.

112 Allemagne - Argentine : 1-0 a.p. 
Finale de Coupe du Monde (13.7.2014)

Cette affiche marque le couronnement du travail entrepris par Löw à la tête de l'Allemagne. Le match se révèle tendu et indécis, jusqu'à ce qu'André Schürrle s'échappe sur l'aile à la 113ème minute pour adresser un centre parfait à Mario Götze. Quelques minutes plus tard, Löw soulève le trophée le plus convoité de la planète.

136 Allemagne - Italie : 6:5 t.a.b.
Quart de finale de l'UEFA EURO (2.7.2016)

Comme en 2012, le sélectionneur allemand décide de prendre des risques contre l'Italie mais, cette fois, son pari est payant. L'Allemagne domine les débats dans le temps réglementaire, sans toutefois parvenir à faire la différence. Elle se consolera en réalisant un nouvel exploit historique quelques minutes plus tard : pour la première fois, la Mannschaft s'impose aux tirs au but contre les Azzurri dans un grand tournoi.