• L'Allemagne se présente avec une équipe rajeunie sans ses cadres
  • Timo Werner, candidat à une place en pointe
  • Joshua Kimmich, successeur naturel de Philipp Lahm

De notre envoyé spécial avec l'Allemagne, Steffen Potter

En 2005, Bastian Schweinsteiger et Lukas Podolski n'étaient pas encore des valeurs sûres à l'échelle internationale. Mais la Coupe des Confédérations de la FIFA organisée sur leurs terres a tout changé. Révélations du tournoi, les deux hommes ont disputé les sept matches de l'Allemagne en Coupe du Monde de la FIFA™ l'année suivante. Huit ans plus tard, ils soulevaient le trophée mondial.

"En tant que jeune international, je voyais la Coupe des Confédérations comme un grand défi à relever, mais aussi comme une chance incroyable. Ce que j'ai appris dans cette compétition m'a énormément servi pendant la Coupe du Monde", confiait récemment Podolski. FIFA.com braque ses projecteurs sur quatre Allemands qui espèrent marcher sur les traces de leurs glorieux aînés.

Joshua Kimmich
Âge :
22 ans
Club : Bayern Munich
Sélections : 15
Buts : 2

Milieu central de formation, Kimmich a pratiquement toujours évolué au poste d'arrière droit en équipe nationale. Joueur intelligent, précis dans ses centres, il n'est pas sans rappeler un certain Philipp Lahm. Sa seule lacune à ce poste se situe peut-être au niveau de la vitesse. Depuis l'UEFA EURO 2016, il occupe régulièrement le flanc droit de la défense allemande. Il espère s'imposer de façon plus convaincante au Bayern, après une saison 2016/17 frustrante.

Entendu...
"Kimmich est incroyable. J'ai rarement vu un joueur aussi adroit dans les centres." - Sandro Wagner, attaquant de l'Allemagne


Timo Werner
Âge : 21 ans
Club : RB Leipzig
Sélections en équipe nationale : 2
Buts : 0

Dès ses débuts en Bundesliga sous les couleurs du VfB Stuttgart, Werner s'est imposé comme un spécialiste du contre, situation dans laquelle sa pointe de vitesse fait la différence. Depuis son transfert au RB Leipzig en 2016, il a étoffé son registre. Capable d'évoluer sur les ailes, il a inscrit 21 buts en championnat la saison dernière, ce qui fait de lui le meilleur buteur allemand de la compétition. Il s'impose comme le plus grand espoir du football allemand à son poste.

Entendu...
"C'est l'étoile montante du football allemand." - Ralph Hasenhüttl, entraîneur du RB Leipzig

Niklas Süle
Âge :
 21 ans
Club : Bayern Munich
Sélections en équipe nationale : 2
Buts : 0

Son sens du placement, son aisance balle au pied, sa qualité de passe, son efficacité dans les duels et son jeu de tête font de Süle l'un des meilleurs défenseurs centraux de Bundesliga. Malgré une déchirure des ligaments en 2014, il affiche déjà plus de 100 matches de championnat au compteur. Son passage d'Hoffenheim au Bayern à l'intersaison doit lui permettre de franchir une étape supplémentaire dans sa progression.

Entendu...
"Süle est un joueur bourré de talent, qui mérite de passer un cap." - Julian Nagelsmann, entraîneur d'Hoffenheim

Julian Brandt
Âge :
21 ans
Club : Bayer Leverkusen
Sélections en équipe nationale : 7
Buts : 1

Passé de Wolfsbourg à Leverkusen avant de fêter son 20ème anniversaire, Brandt n'a pas tardé à s'initier aux joies de la Bundesliga et de la Ligue des champions de l’UEFA. Le champion d’Europe U-19 2014 allie technique, sens du dribble, passes décisives, finition et vivacité, autant de qualités qui le rendent aussi précieux en position de meneur que sur l'aile. Sur le terrain, son style évoque celui de Marco Reus.

Entendu...
"Pour le moment, je ne pense pas aux titres. Ce qui m'intéresse, c'est de voir comment je peux progresser" - Julian Brandt, attaquant de l'Allemagne