• La Russie a fait peau neuve depuis l'UEFA EURO 2016
  • Alexei Miranchuk a livré les meilleures performances de sa carrière au printemps
  • L'ancien sélectionneur Leonid Slutsky estime que "Golovin est le plus grand espoir russe"

De notre envoyé spécial avec la Russie, Igor Borunov

En étudiant la composition de la Russie appelée à disputer la Coupe des Confédérations de la FIFA 2017, certains seront peut-être surpris. La Sbornaya a entrepris de profonds changements depuis l'UEFA EURO 2016. Les vétérans Sergei Ignashevich et Vasily Berezutsky ont pris leur retraite internationale, Roman Shirokov a raccroché les crampons et l'attaquant Artem Dzyuba a dû déclarer forfait en raison d'une blessure au genou.

Par chance, le sélectionneur Stanislav Cherchesov peut compter sur de nombreux jeunes talents prêts à  prendre la relève de ces glorieux anciens. Les milieux de terrain Aleksandr Golovin (21 ans) et Alexei Miranchuk (21 ans), ainsi que le défenseur Georgi Dzhikiya (23 ans) font partie des fers de lance de cette nouvelle génération. 

Aleksandr Golovin
Âge : 21 ans
Club : CSKA Moscou
Sélections en équipe nationale : 12
Buts : 2

Leonid Slutsky a été le premier à accorder sa confiance à Golovin, en le titularisant lors des deux premiers matches de la Russie au premier tour de l'UEFA EURO 2016. Le jeune milieu de terrain avait déjà appelé par Fabio Capello, en compagnie de plusieurs autres espoirs, à l'occasion d'un match amical contre le Bélarus à l'été 2015.

Golovin en avait profité pour inscrire son premier but en sélection dès sa première apparition, alors même qu'il n'avait encore jamais disputé le moindre match de championnat. Sur le terrain, il s'illustre avant tout par sa créativité, la justesse de ses passes, sa combativité et sa pointe de vitesse. Depuis, Golovin a disputé tous les matches de son équipe en Premier League russe la saison dernière.

Il ne fait aucun doute que Golovin est aujourd'hui le meilleur espoir du football russe

Leonid Slutsky, ancien entraîneur du CSKA et de l'équipe de Russie

Alexei Miranchuk
Âge : 21 ans
Club : Lokomotiv Moscou
Sélections en équipe nationale : 9
Buts : 2

Les trajectoires empruntées jusqu'à présent par Miranchuk et Golovin sont assez similaires. Tous deux ont été élus meilleur espoir de la Premier League russe : le premier en 2015, le second l'année suivante. Miranchuk a fait ses débuts internationaux en même temps que Golovin, à l'occasion d'une victoire 4:2 sur le Bélarus en juin 2015. Les deux hommes ont tous deux trouvé le chemin des filets au cours de cette rencontre.

Depuis le printemps dernier, le pensionnaire du Lokomotiv semble avoir franchi un nouveau palier. Le milieu de terrain a signé quatre buts et sept passes décisives durant la deuxième moitié de la saison. Il s'est notamment illustré en marquant lors de la victoire du club moscovite en finale de la Coupe de Russie. 

J'aime bien Miranchuk. Je trouve qu'il a beaucoup de talent et je pense qu'il a une belle carrière devant lui.

Roberto Martinez, sélectionneur de la Belgique

Georgi Dzhikiya
Âge : 23 ans
Club : Spartak Moscou
Sélections en équipe nationale : 1
Buts : 0

Né a Moscou d'une famille d'origine géorgienne, Dzhikiya ne compte pour l'heure qu'une seule sélection, honorée lors de la large victoire (3:0) sur la Hongrie en juin. Il s'est montré tellement efficace à cette occasion que tout le monde le voit déjà dans la peau d'un titulaire au moment d'aborder la Coupe des Confédérations à domicile. Efficace dans le domaine aérien, ce défenseur robuste dispose en outre d'un excellent sens du placement. Sa ténacité cache une technique irréprochable et un sens inné de la passe. Ses caractéristiques le prédisposent à évoluer au sein d'une défense à trois.

Dzhikiya n'est pas là par accident. Il figure sur ma liste élargie depuis le premier jour.

Stanislav Cherchesov, sélectionneur de la Russie