• Le demi-finaliste de la Coupe du Monde de la FIFA 2006™ évoque les matches pour la troisième place
  • "Ronaldo était un enfant, aujourd’hui c’est une référence", souligne Maniche
  • Maniche avait inscrit le but de la victoire face au Mexique en 2006

De notre envoyé spécial avec le Portugal, Marco Monteiro

Demi-finaliste de la Coupe du Monde de la FIFA 2006™, le Portugais Maniche connaît très bien les joies et les peines d’un tournoi se terminant par un match pour la médaille de bronze. Présent en Russie pour suivre le Tournoi des Champions, l’ancien milieu de terrain de Porto et Chelsea s'est confié au micro de FIFA.com en amont de l’affrontement de ce dimanche 2 juillet entre le Portugal et le Mexique.

"Ils sont habitués aux matches à pression désormais", souligne l'une des FIFA Legends. "Ils sont champions d’Europe. Ils ont déjà connu ça et ils ont suffisamment d’expérience pour aborder ces rencontres avec la sérénité nécessaire."  La préparation pour les grands rendez-vous, les Européens connaissent aussi. "C’est un peu comme lorsque votre femme est sur le point d’accoucher. C’est une combinaison de nervosité et d’incertitude. Que va-t-il se passer ? Certains dorment mieux que d’autres grâce à l’expérience. Cela varie d’un joueur à l’autre. Certains sont plus imperméables à la pression tandis que la nervosité accompagne d’autres joueurs jusque sur le terrain".

En 2006, alors qu’il disputait un remarquable tournoi qui lui valut une place dans l’équipe-type, Maniche a vu son rêve de Coupe du Monde se briser sur un penalty transformé par Zinedine Zidane en demi-finale, le Portugal devant se contenter du match pour la troisième place face à l’Allemagne.

 

A post shared by Maniche (@maniche_official) on

 

"Les Portugais ont fait preuve de beaucoup de personnalité et de caractère et je ne m'attends pas à autre chose pour leur dernière apparition à Russie 2017", insiste l’auteur du but de la victoire face au Mexique lors d’Allemagne 2006.  "Il est important de toujours être associé à de grandes victoires. Jouer avec calme, en respectant l’adversaire et avec humilité, et cette équipe est de cette trempe-là."

Difficile de ne pas évoquer un certain Cristiano Ronaldo avec Maniche, même si l'attaquant sera absent après être retourné chez lui pour passer du temps avec ses jumeaux. L'ancien milieu de terrain était aux premières loges lorsque l'étoile portugaise est arrivée dans la galaxie football. "C'était un enfant qui apprenait encore, qui suivait le mouvement. Aujourd’hui, c’est une certitude, c’est le meilleur au monde. C’est un joueur dont la présence définit l’équipe et c’est une responsabilité dont il a conscience et qu’il aime endosser. Aujourd’hui, Ronaldo est une référence pour nous tous", conclut-il, néanmoins convaincu de la capacité de ses compatriotes à triompher sans leur homme à tout faire.

 

FIFA Ambassador @fifaworldcup @portugal With my friend Boban! #m18halloffame #russia #confderationscup #fifa #football

A post shared by Maniche (@maniche_official) on