• Une conférence de presse a été organisée à Saint-Pétersbourg avant le match d’ouverture de Russie 2017
  • Fatma Samoura, Vitaly Mutko, Alexey Sorokin et Colin Smith sont tous intervenus
  • Smith : "Les quatre stades sont fin prêts et complètement opérationnels"

Des représentants de la FIFA, du Comité Organisateur Local (COL) et du gouvernement russe étaient réunis au Stade de Saint-Pétersbourg, à la veille du match d’ouverture entre la Russie et la Nouvelle-Zélande, afin d’évoquer auprès des médias internationaux les attentes qui entourent la Coupe des Confédérations de la FIFA 2017.

Voici ce qu’ils ont dit :

Fatma Samoura, Secrétaire Générale de la FIFA
L’heure est finalement venue. Après des années de préparation et de labeur, les Russes peuvent commencer à en récolter les fruits, avec un tournoi de football de haut niveau.

C’est également un événement particulier en dehors des terrains, car la Coupe des Confédérations est le principal galop d’essai, en matière d’organisation, dans l’optique de la Coupe du Monde de la FIFA™ de l’an prochain. Toutes les connaissances et expériences acquises ici seront très précieuses pour 2018. La Coupe des Confédérations est le premier tournoi masculin de la FIFA à avoir lieu en Russie et une étape importante sur la route de la Coupe du Monde, à la fois pour le pays hôte, le COL et la FIFA.

Nous attendons à l’heure actuelle une affluence globale de 480 000 personnes durant la compétition. Cela signifie que nous avons atteint la barre des 65 % de billets vendus, et ce dans un pays où les gens achètent traditionnellement leurs places à la dernière minute pour les grands événements sportifs. Les billets pour la rencontre entre la Russie et le Portugal sont par exemple épuisés depuis des semaines.

Vitaly Mutko, Vice-Premier Ministre russe et Président du COL
Tout est en place pour accueillir les supporters, les équipes et les officiels. Et je ne parle pas uniquement des infrastructures, mais également des dispositions particulières, comme les exemptions de visa pour les détenteurs de billets, qui sont complètement opérationnelles, ou les trajets gratuits en train pour les détenteurs de billets se déplaçant entre les villes hôtes. Ces mesures témoignent de notre détermination à faire en sorte que les gens du monde entier se sentent les bienvenus en Russie.

Alexey Sorokin, Directeur général du COL
Six années de travail ne sont plus désormais qu’à quelques heures de se matérialiser. Cela représente quatre stades, 12 terrains d’entraînement, sept aéroports, sept gares ferroviaires, 20 hôtels officiels et près de 6 000 volontaires.

Nous célébrerons cette étape importante deux heures avant le coup d’envoi du match d’ouverture. Une superbe cérémonie d’ouverture aura lieu à 16h00 et j’encourage tous les détenteurs de billets à venir y assister. Elle rendra hommage aux quatre villes hôtes en faisant intervenir de formidables artistes russes.

Colin Smith, Directeur des compétitions et des événements de la FIFA
Je suis ravi de dire que les préparatifs sont terminés : la Russie est prête, les quatre stades sont complètement opérationnels et prêts à accueillir les 16 rencontres du tournoi au cours des deux prochaines semaines. Tous ceux qui ont été impliqués dans l’organisation d’événements sportifs d’envergure le savent : ce n’est pas une tâche facile. La Russie, aux côtés des villes hôtes, n’a atteint ce niveau de préparation qu’au terme d’un travail acharné au cours d’un certain nombre d’années, et d’un peaufinage intense au cours des derniers mois et semaines. Les amateurs de football de 183 territoires à travers le monde pourront suivre la Coupe des Confédérations à la télévision et je suis certain qu’ils - tout comme nous - assisteront à un tournoi remarquable.