LE FILM DE LA JOURNÉE - Tout vient à point à qui sait attendre. Cela s’est vérifié lors de la deuxième journée de Russie 2017, avec quatre buts inscrits au-delà de la 80ème minute. Ces réalisations tardives ont accouché d’un nul 2:2 entre le Portugal et le Mexique, qui laisse la Russie seule en tête du Groupe A, tandis que le Chili a pris les rênes du Groupe B à la faveur de son succès 2:0 contre le Cameroun.

Satisfaits du partage des points, les deux sélectionneurs du premier match de la journée ont reconnu que le résultat reflétait bien la physionomie des débats. Aucune des deux équipes, à vrai dire, n’a déployé son meilleur football, mais il y avait suffisamment de talent offensif sur la pelouse pour assurer un beau spectacle.

Les supporters auront surtout vibré dans les dernières minutes, avec l’égalisation de la tête du Mexicain Hector Moreno, dans le temps additionnel, après qu’un coup franc dévié de Cédric Soares, à la 86ème minute, semblait avoir offert la victoire au Portugal pour ses premiers pas en Coupe des Confédérations. El Tri était déjà parvenu à revenir à hauteur, plus tôt dans la rencontre, Javier Hernandez répondant à l’ouverture du score de Ricardo Quaresma, bien servi par l’Homme du match Budweiser Cristiano Ronaldo.

Mis à contribution à Kazan, les arbitres assistants vidéo ont à nouveau joué un rôle déterminant à Moscou, où leurs recommandations ont conduit à l’annulation d’un but du Chilien Eduardo Vargas, pour hors-jeu, et à l’attribution d’un autre. 

L’Homme du match Budweiser Arturo Vidal avait entre-temps débloqué son compteur dans le tournoi en reprenant victorieusement de la tête un centre bien dosé d’Alexis Sanchez.

À venir
#AUSGER : Live Blog en direct

Suivre 
Coupe des Confédérations sur Twitter | Coupe des Confédérations sur FB | Coupe des Confédérations sur IG