• Le Portugal présente un mélange de jeunes joueurs et de cadres expérimentés
  • Gros plan sur les joueurs les plus prometteurs de la sélection
  • Guerreiro était le plus jeune des quatre Portugais nommés dans l’équipe-type de l’UEFA EURO 2016

Fernando Santos débarque en Russie à la tête d’une sélection du Portugal regorgeant de jeunes talents. FIFA.com se penche de plus près sur les joueurs en devenir qui fouleront les pelouses du Tournoi des Champions.

Raphaël Guerreiro (23 ans, 18 sélections)
Capable d’évoluer à la fois en défense ou au milieu de terrain, Guerreiro a une belle pointe de vitesse et une énergie inépuisable. Il a défendu les couleurs du Portugal lors du Championnat d’Europe U-21 de l’UEFA 2015 et l’UEFA EURO 2016. Surnommé "la pile électrique" lorsqu’il évoluait à Lorient, le latéral gauche a rejoint Dortmund juste avant l’EURO 2016 et s’est fait une place dans le onze de départ du club allemand. Guerreiro était le plus jeune des quatre joueurs portugais nommés dans l’équipe-type de l’EURO 2016, aux côtés de Rui Patricio, Pepe et Cristiano Ronaldo.

André Silva (21 ans, 8 sélections)
Plus jeune membre du groupe portugais pour Russie 2017, André Silva avait inscrit cinq buts lors de sa dernière participation à un tournoi de la FIFA, la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Nouvelle-Zélande 2015. Il est surtout le plus jeune joueur à avoir signé un triplé sous le maillot du Portugal, en 37 minutes, contre les îles Féroé, en octobre 2016 en qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA 2018™. L'atta,quant qui affiche actuellement une moyenne de près d’un but par match en sélection, forme un duo redoutable avec Cristiano Ronaldo. Les deux hommes ont ainsi frappé conjointement à 17 reprises jusqu’ici en 2017 dans les qualifications pour la Coupe du Monde (Ronaldo 11, Silva 6). Silva arrive en Russie sur un petit nuage après s’être engagé quelques jours auparavant à l’AC Milan, séduit par ses prouesses face au but avec Porto au cours de la saison 2016/17.

Bernardo Silva (22 ans, 12 sélections)
Intelligent, polyvalent, vif d’esprit et doté d’une bonne conduite de balle, Bernardo a séduit l’entraîneur de Manchester City Pep Guardiola, qui en fait sa première recrue de l’intersaison. Auteur de huit buts et de neuf passes décisives la saison dernière en Ligue 1, le meneur portugais a largement contribué au premier sacre de Monaco depuis 17 ans. Après avoir manqué sur blessure l’UEFA EURO 2016, le milieu de terrain veut rattraper le temps perdu en Russie. Silva était en 2015 l’un des cadres du Portugal au Championnat d’Europe U-21, au cours duquel il a été désigné homme du match à deux reprises le long du parcours de son équipe jusqu’en finale.

Gelson Martins (22 ans, 6 sélections)
Comme Ronaldo, Nani et Quaresma avant lui, Gelson Martins est un pur produit du centre de formation du Sporting Portugal. La Selecçao das Quinas dispose d’un réservoir intarissable d’ailiers à son image, à la fois rapides et doués balle au pied. À l’instar d’André Silva, Martins, avec deux réalisations, s’est mis en évidence lors de la Coupe du Monde U-20 2015. Celui qui espère être associé à Ronaldo en Russie au sein de la ligne d’attaque portugaise, a été élu homme du match malgré la défaite 2:1 du Sporting contre le Real Madrid, à Santiago Bernabeu, en Ligue des champions 2016/17. Martins a terminé la saison dernière meilleur passeur du championnat du Portugal avec le Sporting.

*Correct as of 14 June 2017