Le triomphe des Portugais en finale de l'UEFA EURO 2016 reste l'une des plus grosses surprises depuis la victoire de la Grèce lors de l'édition 2004. C'est sous l'égide de Fernando Santos que la Seleção das Quinas s'est imposée en France. Le technicien a pris les rênes de la sélection en septembre 2014, après la défaite contre l'Albanie dans le premier match de qualification pour l'UEFA EURO 2016, sous la direction de son prédécesseur Paulo Bento. Avec sept victoires sur les sept rencontres suivantes, le Portugal s'est qualifié haut la main pour la phase finale, où il a ensuite connu le succès.

Ingénieur en électricité et en télécommunications de formation, Fernando Santos, originaire de Lisbonne, a commencé sa carrière d'entraîneur en 1987. Il est le premier technicien portugais à avoir été aux commandes des trois plus grands clubs du pays : le FC Porto, Benfica et le Sporting. Mais c'est surtout en Grèce qu'il s'est fait un nom à la tête de l'AEK Athènes, du Panathinaikos et du PAOK Salonique.

En 2010, il a pris la relève d'Otto Rehhagel au poste de sélectionneur de la Grèce. Il a emmené son équipe jusqu'aux quarts de finale de l'UEFA EURO 2012 et jusqu'aux huitièmes de finale de la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™. Après le rendez-vous mondial, il a démissionné, comme il l'avait annoncé, pour enfiler, quelques semaines plus tard seulement, le costume de sélectionneur de son pays.