Cristopher Toselli a brillé à la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, Canada 2007. À cette occasion, le Chili a terminé troisième avec la meilleure génération de son histoire et Hulk, même si personne ne l'appelait ainsi, a établi le record d'invincibilité du tournoi (492 minutes). À l'âge de 12 ans, il rejoint l'Universidad Católica, où il peut utiliser au mieux ses principales qualités : agilité, des réflexes et un don pour fermer les espaces. Il débute au club en 2007, mais après sa belle Coupe du Monde U-20, il a du mal à s'imposer. Il oscille entre un rôle de doublure et de titulaire jusqu'en 2011, où il s'affirme définitivement.

C'est à 15 ans qu'il joue pour la première fois en équipe nationale, au Championnat d'Amérique du Sud U-17 2005. Il participe ensuite au Championnat d'Amérique du Sud U-20 2007 et, après Canada 2007, au Tournoi Espoirs de Toulon 2008, où le Chili est vice-champion. En 2009, la Rojita remporte cette compétition et Toselli est de la partie. Marcelo Bielsa le fait débuter avec les seniors en janvier 2010, mais ne l'emmène pas à Afrique du Sud 2010. Claudio Borghi et Jorge Sampaoli continuent de lui faire confiance et, même s'il n'est jamais titulaire, il fait partie de l'effectif chilien à la Coupe du Monde 2014 et à la Copa América Centenario 2016, gagnée par le Chili.

Une blessure au genou l'empêche de participer à la Copa América, Chili 2015, où le pays hôte remporte l'épreuve pour la première fois de son histoire.