Titulaire indiscutable à l'Atlético de Madrid, Diego Godín est un défenseur central sobre et fiable, prompt à colmater les brèches et souverain dans les airs. À 27 ans, il forme avec Diego Lugano l'une des charnières centrales les plus solides et les plus respectées du continent sud-américain.

Nageur émérite jusqu'à l'âge de 14 ans, Godín fait ses classes à Defensor Sporting avant de débuter sa carrière professionnelle en 2003 avec l'Atlético Cerro. Il passe à la vitesse supérieure en signant à Nacional, puis tente le grand saut en 2007 en s'engageant avec Villarreal. Il ne lui faut que six mois pour s'adapter au football espagnol.

Cette période coïncide avec les débuts de Diego Godín sous le maillot de la Celeste, sous la coupe de Jorge Fossati. L'arrivée d'Oscar Tabárez ne lui est pas préjudiciable, bien au contraire.

S'il ne foule qu'une seule fois la pelouse au cours de la Copa América 2007, Godín devient titulaire régulier lors des qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA 2010™, puis dispute chaque rencontre de l'Uruguay lors de l'épreuve reine en Afrique du Sud.

Transféré depuis à l'Atlético de Madrid, où il a décroché trois trophées continentaux, El Flaco reste sur le banc tout au long de la Copa América 2011 avant d'entrer en jeu en finale. Il retrouve son statut de titulaire lors des qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA, Brésil 2014™.