Kevin Trapp a sans doute pris la décision la plus importante de sa carrière à l'été 2015, en choisissant de quitter l'Eintracht Francfort pour rejoindre le Paris Saint-Germain. Son séjour à Kaiserslautern lui avait déjà permis de se constituer une petite expérience parmi l'élite allemande. Depuis, il s'est fait une place dans le club de la capitale.

"Passer de Francfort à Paris ne représentait pas une étape, mais deux, trois ou même quatre. J'ai pris un très gros risque en passant d'une formation de milieu de tableau en Allemagne à une équipe qui joue chaque année le titre. Mais jusqu à présent, je n'ai pas eu à le regretter", explique le vétéran de la Coupe du Monde U-17 de la FIFA 2007. "Le niveau est très élevé ici et il faut chaque jour repousser ses limites."

Le sélectionneur national Joachim Löw n'est pas resté insensible aux progrès du gardien d'1m89. En novembre 2015, il lui a adressé sa première convocation. Il compte 11 apparitions chez les U-21 et participe en Russie à sa première grande compétition internationale avec la Mannschaft.