S'il est surnommé le Chat depuis son passage au centre de formation de l'Universidad Catolica, ce n'est pas uniquement en raison de ses traits félins. Depuis son poste devant la défense, il sort régulièrement les griffes pour arracher des ballons à l'adversaire en s'appuyant sur son placement, sa vivacité et son agressivité. En sélection, sa polyvalence lui a valu de s'illustrer également aux postes d'arrière gauche et même de libéro, en fonction des besoins du moment.

En manque de temps de jeu à l'UC, il fait ses débuts parmi l'élite en 2005, à l'occasion d'un prêt à Desportes Ovalle. Deux ans plus tard, il participe à l'accession de Provincial Osorno en première division. En 2008, il effectue son grand retour à la Cato, où il remplace Gary Medel. Marcelo Bielsa lui offre sa première sélection en 2011. Quelques mois plus tard, Claudio Borghi le convoque pour la Copa America en Argentine.

C'est sous les ordres de Jorge Sampaoli qu'il se glisse dans la peau d'un titulaire. Il débute ainsi trois des quatre derniers matches de qualification pour Brésil 2014. Dans la foulée, il remporte la Copa America 2015 et la Copa America Centenario en 2016. Suffisant pour gagner la confiance de Juan Pizzi, qui le considère depuis comme une alternative de premier choix dans l'entrejeu.