Enzo Roco Roco a abandonné en 2014 le nom de "Andía" sous lequel on le connaissait depuis le début de sa carrière pour prendre celui de sa mère et de son grand-père. Cela traduit une partie du caractère de ce défenseur central issu du centre de formation de l'Universidad Católica, où il a débuté à 18 ans et a rapidement été surnommé Patrón. Imposant physiquement, Roco est à l'aise dans le jeu aérien aussi bien sur les phases défensives qu'offensives. Très fort pour couper les attaques adverses, il se distingue également par une bonne technique, qui lui permet de ressortir le ballon proprement.

Capitaine du Chili U-20 dans le Championnat d'Amérique du Sud 2009, il a de nouveau porté le brassard à l'UC, tout comme ensuite à Elche, l'Espanyol et Cruz Azul. Il a fait ses débuts avec les seniors sous la houlette de Claudio Borghi, dans une rencontre amicale en 2012. Après cela, il a été convoqué de manière épisodique. Le scénario a été similaire après l'arrivée de Jorge Sampaoli. Présélectionné pour la Coupe du Monde 2014 au Brésil, Roco n'a pas été retenu dans l'effectif final. Il n'a pas non plus joué la Copa América 2015.

Juan Pizzi, en revanche, l'a emmené à la Copa América Centenario 2016 et l'a utilisé dans deux matches. Depuis, Roco est l'une des principales solutions de rechange dans la défense.