Fabrice Ondoa marche dans les pas des plus grands. Après avoir intégré la Fundesport, la fondation crée par Samuel Eto'o, le jeune gardien est repéré par le FC Barcelone et intègre la Masia. Auteur de prestations exceptionnelles avec les jeunes, il tente de se lancer en D2 espagnole mais peine à voir sa carrière en club décoller et doit se contenter du rôle de doublure. 

En sélection, c'est tout l'inverse. Il honore sa première cape le 6 septembre 2014, à 18 ans. Quelques mois plus tard, il dispute la CAN 2015 mais le Cameroun est éliminé dès la phase de poule. Il consolide son statut de titulaire jusqu'à la CAN 2017 où il se brille une nouvelle fois et finit dans l'équipe-type du tournoi. Ses exploits et sa personnalité ont conquis les plus grands. Il est suivi de près par Eto'o depuis qu'il est passé par sa fondation et est régulièrement conseillé par le mythique gardien Thomas Nkono, qui le considère comme son héritier.