Ángelo Sagal est un attaquant complet, capable de dézoner pour servir ses coéquipiers comme de s’infiltrer dans la zone de vérité pour conclure. Son aisance technique et sa puissance lui permettent également de se créer des situations de frappe au bout d’actions solitaires dans la profondeur. Il est à l’aise de la tête et efficace des deux pieds... Sa maturité, à 24 ans, le gaucher la doit peut-être à son parcours : il a débuté sa carrière au poste de latéral gauche, mais il jouait milieu offensif ou attaquant lors de son essai à Colo Colo, à l’âge de 13 ans. "On m’a dit que je n’étais pas utile car j’étais petit et très maigre".

Il a donc débarqué à Rangers, où il a débuté en 2011, mais ce n’est qu’au cours de la saison 2014/15 qu’il a vraiment fait sa place, dans le club de Huachipato. Jorge Sampoli lui a offert sa première sélection avec les A en janvier 2015, lors d’un match amical face aux États-Unis, mais il ne l’a plus rappelé par la suite. Juan Pizzi lui a redonné sa chance lors de la China Cup disputée au mois de janvier. Sagal a su la saisir en inscrivant le but de la victoire en finale contre l’Islande. Suffisant pour poursuivre l’aventure lors de la Coupe des Confédérations de la FIFA.