Historiquement, la première initiative de développement de la FIFA était basée sur des séminaires de renforcement de compétence. Ce n'est qu'à partir de 1999 et de l'introduction du Programme d'Assistance Financière que le travail de développement de la FIFA a pris une autre dimension, sous la forme d'un soutien systématique aux associations membres aux confédérations.

Le Programme d'Assistance Financière (FAP) a été établi en 1999 par la FIFA. Cette initiative vise à donner du pouvoir et à motiver les associations membres et les confédérations, afin de leur permettre d'organiser leurs propres programmes de développement, conçus pour répondre à leurs besoins spécifiques et renforcer le football et son administration sur le long terme, notamment dans le domaine des infrastructures, du football de jeunes et du développement technique.  

Les associations membres et les confédérations qui souhaitent bénéficier du FAP doivent adresser une demande à la FIFA.

Les fonds annuels alloués au FAP définis par le budget de la FIFA s'élèvent actuellement à 250 000 dollars US par association membre.

Les fonds annuels alloués aux Programmes de Soutien du Développement aux Confédérations définis par le budget de la FIFA s'élèvent actuellement à 5,5 millions de dollars US par confédération.

Contrôle des fonds :

  • 20 % des associations membres et des confédérations doivent se soumettre à un programme d'audit central.
  • Ce programme d'audit central est réalisé à Zurich par KPMG, l'expert-comptable commissaire aux comptes statutaire de la FIFA.
  • Les exigences de la FIFA vis-à-vis des associations membres et des confédérations en matière de rapports ont été renforcées :
    • Audit de programme de développement local de la FIFA
    • Contrôle des derniers comptes annuels (rapport d'audit statutaire) présentés lors de la dernière assemblée générale de l'association membre
    • L'association membre doit fournir à la FIFA les minutes de sa dernière assemblée générale
  • Les fonds de développement de la FIFA sont clairement identifiés et dirigés :
    • Toutes les transactions réalisées par la FIFA sont gérées par le compte du programme de la FIFA au nom de l'association membre ou de la confédération
    • L'expert-comptable doit vérifier et certifier que l'association membre est bien la bénéficiaire et la détentrice de ce compte en banque