L'avenir du développement du football en Afrique sera au centre des débats pendant la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA au Maroc. Les présidents, secrétaires généraux et directeurs techniques de 27 associations membres africaines (Algérie, Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Cap-Vert, Comores, Congo, RD Congo, Côte d'Ivoire, Djibouti, Gabon, Guinée, Guinée-Bissau, Guinée Équatoriale, Madagascar, Mali, Maroc, Mauritanie, Niger, République centrafricaine, Rwanda, Sao Tomé e Principe, Sénégal, Tchad, Togo et Tunisie) se réunissent du 19 au 21 décembre à Marrakech pour participer à un Séminaire de Développement de la FIFA.

"Grâce à la Coupe du Monde 2010, nous avons pu élargir le spectre de nos activités de développement en Afrique à travers de nouvelles initiatives, comme Gagner en Afrique. Ces programmes ont eu une influence positive dans de nombreux domaines, notamment les infrastructures, l'éducation et le développement technique. Nous sommes en mesure d'affirmer que, dans l'ensemble, l'Afrique profite encore des effets de la Coupe du Monde 2010", explique Thierry Regenass, directeur de la division Associations membres et Développement de la FIFA. "La réunion organisée à Marrakech constitue une excellente occasion de définir nos futures priorités à la lumière du nouveau règlement de la FIFA en matière de développement."

Le rendez-vous marocain s'inscrit dans le cadre d'un processus de consultation lancé par la FIFA en septembre 2013. L'objectif est de maintenir un dialogue constant avec les associations membres sur les réformes de la gouvernance du football et les prochains défis à relever dans le domaine du développement. Un deuxième Séminaire de Développement de la FIFA pour les associations membres africaines est prévu en février 2014, en Afrique du Sud. Au total, 11 réunions auront lieu dans toutes les confédérations, d'ici à mai 2014.

Depuis 1999, la FIFA a investi 476 millions de dollars US en Afrique. La majorité de cette somme a été versée via le Programme d'Assistance Financière (228 millions de dollars US), le programme Goal (78 millions de dollars US) et Gagner en Afrique avec l'Afrique (70 millions de dollars US).

Le Maroc constitue justement un excellent exemple de développement. Grâce à quatre projets Goal de la FIFA, le pays a pu construire et moderniser un centre technique à Rabat.