Depuis le début de l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’ouest, la FIFA est régulièrement en contact avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour étudier l’impact du virus Ebola sur la santé publique au niveau mondial, les grands rassemblements et, en particulier, ses conséquences pour le football. La Commission Médicale de la FIFA continue de suivre l’évolution de l’épidémie et prendra toutes les mesures appropriées pour le bien des athlètes et des communautés. 

Suite aux inquiétudes et aux questions exprimées au sein de la communauté du football concernant l’épidémie et son impact sur notre sport au niveau mondial, la FIFA souhaite apporter les recommandations suivantes :

· La FIFA soutient la décision de la Confédération Africaine de Football (CAF) d’organiser les matches internationaux des pays à forte transmission (Liberia, Sierra Leone et Guinée) sur terrain neutre.

· La FIFA conseille également d’organiser les rassemblements internationaux des trois sélections concernées sur terrain neutre.  

· En marge des rencontres internationales et afin de détecter et de prévenir toute infection potentielle, la FIFA préconise un dépistage et un isolement pour tout athlète ou membre d’une délégation présentant des symptômes de la maladie et qui se serait récemment rendu dans l’un des trois pays les plus gravement touchés par l’épidémie.  

· En marge des rencontres internationales, la FIFA conseille aux joueurs et aux membres des délégations des pays à forte transmission de mener leurs propres tests, en contrôlant par exemple quotidiennement leur température corporelle, afin de détecter tout symptôme correspondant au virus Ebola.

· En marge des rencontres internationales concernant les trois pays précités, la FIFA recommande de sensibiliser les supporters des deux équipes à la prévention du virus Ebola.

· A l’issue d’une rencontre internationale concernant l’un des pays précités, les clubs sont invités à pratiquer des tests médicaux sur les joueurs (des pays à risque et des équipes adverses) dès leur retour, afin de lever tout doute.

· La FIFA conseille à toutes les équipes de coopérer avec les autorités nationales pour faciliter la détection et le contrôle de l’épidémie d’Ebola.  

· En cas de doute, les clubs devraient s’adresser au Département Médical de la FIFA. Les questions concernant l’évolution de la situation seront traitées au cas par cas.

· De plus amples informations sont disponibles sur le site de l’OMS, notamment à travers cette déclaration sur Ebola.

Concernant la Coupe du Monde des Clubs de la FIFA au Maroc, la santé des joueurs, des arbitres et des supporters reste la priorité absolue, comme lors de toute compétition FIFA. D’après l’Organisation mondiale de la santé, il n’existe aucun cas répertorié d’Ebola au Maroc. En conséquence, les préparatifs se poursuivent comme prévu. La FIFA suit la situation et reste en contact étroit avec les autorités marocaines. Elle se tient constamment prête à revoir sa position, conformément au guide technique de l’OMS. Si la situation venait à évoluer, la FIFA entrerait immédiatement en contact avec les clubs concernés.