La FIFA espère aider la Fédération djiboutienne de football (FDF) à stimuler sa programmation télé en permettant aux téléspectateurs nationaux et internationaux de suivre le championnat d’élite autrement que dans les stades, ce qui constituerait une première. Pour ce faire, l’instance de tutelle du football mondial a formé plus d’une trentaine de journalistes aux techniques audiovisuelles.

Dans le cadre de l’initiative de développement PERFORMANCE de la FIFA, des journalistes de la Radiodiffusion Télévision de Djibouti (RTD) ainsi que leurs homologues du département médias de la fédération sont formés aux domaines-clés de la retransmission des matches de football. L’objectif de ce stage de cinq jours est de favoriser la mise en place d’une couverture régulière.

"La FIFA est très bien placée pour mesurer l’importance de la télévision pour le football. Il suffit de voir la Coupe du Monde de la FIFA 2014, qui a été diffusée dans 220 territoires par environ 700 détenteurs de droits", explique Thierry Regenass, Directeur de la division Associations membres et Développement de la FIFA. "Nous voulons transmettre cette expertise à nos membres qui cherchent encore à progresser dans ce domaine. Cela passe par nos programmes de développement. L’amélioration de la couverture télévisuelle et de la visibilité des clubs et championnats peut influer de façon significative sur le football d’un pays en termes de statut, de promotion et de génération de revenus, ce qui se traduit in fine par un meilleur développement global du football."

La fédération avait conclu un contrat avec la RTD pour diffuser les matches du Championnat national de la 1ère division, mais le projet avait échoué à cause d’un manque de savoir-faire. Aujourd’hui, le Président de la FDF Hassan Waberi espère que ce séminaire, mené en collaboration avec le département TV de la FIFA, va faire avancer les choses. Il a d’ailleurs tenu à remercier la FIFA pour avoir accepté l’invitation de la FDF à fournir des outils de développement dans ce domaine.

"Le stage se décompose en trois volets : formation des équipes de caméramans, formation des commentateurs et acquisition de compétences techniques pour les équipes de coordination de la couverture en direct", explique-t-il. "Des dizaines de milliers de Djiboutiens qui vivent en dehors de la capitale ou ailleurs dans le monde, ainsi que des fans de la planète entière auront la possibilité de suivre nos compétitions en direct. Ce résultat sera l’aboutissement de l’un des rêves qui me tiennent à cœur depuis que j’officie au sein du secrétariat."

En dispensant cette formation, la FIFA a apporté 50 000 USD. Par le passé, PERFORMANCE avait déjà fourni un soutien à la formation à la FDF dans des domaines tels que la gestion financière et générale, le marketing et la communication, ainsi que la gouvernance et le développement technique.