"Les jambes de vingt ans sont faites pour aller au bout du monde", a écrit le poète français Christian Bobin. Dans la Suisse voisine à cet âge-là, le Centre International d’Etude du Sport (CIES) a déjà parcouru une bonne partie du globe puisque le Réseau Universitaire FIFA/CIES compte déjà 16 partenaires à travers le monde, de l’Afrique du Sud au Pérou, en passant par l’Espagne, le Liban ou le Sénégal.

Ce samedi 5 septembre 2015, le monde entier était donc représenté sur les bords du lac de Neuchâtel, en Suisse, où le CIES a soufflé ses 20 bougies.

Fondée en 1995 par la FIFA, le Canton, la Ville et l’Université de Neuchâtel, l’institution scientifique met depuis deux décennies ses compétences et son expérience au service du monde du sport. "Le football a la force de rassembler et de former. C’est en partant de ce constat que nous avons créé le CIES il y a exactement 20 ans", rappelait récemment le Président Blatter dans sa colonne hebdomadaire du magazine de la FIFA, The FIFA Weekly. "Nous formons des ressources humaines et garantissons le savoir-faire qui offriront au football une base organisationnelle, administrative et logistique dans le futur. Le programme du FIFA Master symbolise la portée éducative de notre sport. Ce qui est valable sur le terrain l’est également en dehors, au sein d’une famille, d’une société et des institutions académiques."

Que ce soit dans les domaines juridique, sociologique, géographique, économique et historique, le CIES développe ainsi depuis sa création des activités de recherche, de formation et de conseil au service de la communauté sportive. Faisant partie des fondateurs du CIES, Joseph S. Blatter ne pouvait donc pas manquer cette cérémonie d’anniversaire. "Grâce à ce partenariat unique, le CIES met en œuvre, depuis deux décennies, de nombreux projets de recherche et de formation dans le domaine du sport et du football en particulier, dont l’impact est reconnu au niveau international", estime le Président de la FIFA, qui était au premier rang pour assister aux festivités auxquelles étaient également conviés des collaborateurs du CIES d’hier et d’aujourd’hui, des personnalités politiques et sportives, ainsi que des amis du CIES.

Le Président de la FIFA a tenu à remercier les différentes parties prenantes à cette initiative. "La FIFA est fière de l'évolution du CIES et remercie les autres membres fondateurs que sont le Canton, la Ville et l'Université de Neuchâtel, d'avoir cru en ce projet pionnier de créer un centre d'étude du sport en 1995."

Rendez-vous dans cinq ans
Symbole de la réussite de cette collaboration internationale lors des 20 dernières années, quelques jours plus tôt, du 23 au 26 août, plus 60 membres du Réseau Universitaire International FIFA/CIES s’étaient réunis à Zurich et Neuchâtel lors du quatrième séminaire du réseau. Trois ans plus tôt, l'édition précédente s’était tenue à Buenos Aires, en Argentine. L’objectif de cette rencontre était de partager les expériences ainsi que d’explorer différentes voies pour améliorer le travail et la coopération entre les partenaires académiques.

Après avoir visité les Alpes suisses, ils ont fait le bilan de leurs activités et débattu du rôle du manager sportif au XXIème siècle. Les discussions leur ont permis d’envisager certaines pistes pour mieux adapter les enseignements aux besoins du monde sportif actuel, à la fois de manière globale et dans ses spécificités nationales. Autres thèmes abordés, la promotion du Programme FIFA/CIES, les liens entre ce dernier et les organisations sportives nationales, les associations d’anciens étudiants ou encore ce que représente l’organisation d’un tel cours dans un contexte parfois très compétitif.

Le séminaire s’est clos avec une conférence intitulée "Le développement du football à la FIFA de 2011 à 2014 - diversification des services, résultats et mise en œuvre de réformes", à l’issue de laquelle les participants ont posé de nombreuses questions relatives au travail sur le terrain de la Fédération Internationale. L’une des réponses les plus convaincantes ? La réussite de son partenariat avec le CIES depuis plus de 20 ans.

La meilleure conclusion est celle prononcée par la Président Blatter lors de son discours à l'occasion de l'anniversaire du CIES. "Je donne rendez-vous à tout le monde dans cinq ans pour fêter les 25 ans du CIES."