La FIFA a évalué les structures d’accompagnement des sportifs, amateurs et de haut niveau, mises sur pied conjointement par le CHU et l’Université de Liège et leur a attribué le label de Centre Médical d’Excellence. C’est le président de la Commission médicale de la FIFA, le Dr Michel D’Hooghe, qui a officialisé ce mercredi 19 octobre cette distinction unique en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Avec Roulers, Liège est le deuxième centre belge reconnu par la FIFA, le centre liégeois rejoignant ainsi le club très fermé des 47 centres de ce type dans le monde, aux côtés de centres prestigieux comme Aspetar (Qatar), Clairefontaine, Lyon, Munich, Rome, Sao Paulo, New York… et le service médical du FC Barcelone !

La reconnaissance de la FIFA porte sur cinq ans et est exclusive : il n’y aura pas d’autres centres en Belgique francophone pouvant briguer le même label durant cette période. C’est au terme d’une évaluation minutieuse des compétences regroupées au sein de SportS2 et du Laboratoire d’Analyse du Mouvement Humain (LAMH) que la FIFA a décidé d’intégrer les structures universitaires liégeoises dans son réseau mondial de centres médicaux d’excellence. 

SportS2, acronyme de "Service Pluridisciplinaire Orthopédie, Rééducation, Traumatologie, Santé du Sportif", rassemble médecins, chercheurs et paramédicaux au CHU de Liège spécialisés dans le sport et ses pathologies, la prévention des blessures, la réathlétisation et l’optimalisation de la performance sportive. Le LAMH est une structure commune aux Facultés de Médecine et des Sciences appliquées de l’ULg qui étudie le mouvement, le geste humain en vue d’applications dans les domaines médical, biomécanique, ergonomique, sportif…

Le dossier liégeois remplissait toutes les exigences de la FIFA : qualité de la prise en charge des patients footballeurs et sportifs, excellence des missions d’enseignement et de recherche, et collaborations avérées avec des clubs sportifs de haut niveau. SportS2 est, en effet, déjà partenaire du Standard de Liège, du FC Seraing et du FC Liège, et les compétences liégeoises intéressent désormais le KRC Genk et l’AS Eupen.

SportS2, coordonné par le Pr Jean-François Kaux, regroupe notamment les compétences développées par les services de médecine physique (Pr Kaux), de chirurgie orthopédique (Pr Philippe Gillet), des sciences de la motricité (Pr Jean-Louis Croisier), de kinésithérapie (Pr Bénédicte Forthomme) et de pneumologie-allergologie pour les tests à l’effort (Pr Thierry Bury), sans oublier  la diététique, la podologie, la psychologie du sport,….

"Faire partie de ce réseau d’excellence en recherche dans le sport est bien sûr une reconnaissance de nos compétences mais c’est surtout une incitation formidable à se maintenir au top international sur le plan clinique et scientifique", a déclaré le Dr Jean-François Kaux. Le label FIFA va nous apporter plus de crédibilité encore auprès des élites sportives de Fédération Wallonie-Bruxelles, tous sports confondus, et nous permettre de développer nos collaborations avec des clubs sportifs de haut niveau, et pas seulement de football", a-t-il ajouté.

Le Dr Michel D’Hooghe, président de la Commission médicale de la FIFA, a souligné l’énorme évolution du rôle de la médecine dans le football depuis 50 ans. "Il n’y a pas si longtemps, la seule question que l’entraineur posait au médecin de club était : 'Peut-il jouer dimanche ?' et, selon la réponse, on était un bon ou un mauvais docteur.  Aujourd’hui, tout a énormément changé et les Centres médicaux d’excellence FIFA sont ceux qui accompagnent au mieux cette évolution, en investissant aussi dans la recherche et l’apport des nouvelles technologies. Une évolution qui doit profiter à tous les pratiquants."