La FIFA et la Fédération somalienne de football ont récemment conclu un stage de football de base de cinq jours, le deuxième organisé dans ce pays au cours des dernières années. En tout, 21 entraîneurs sont venus profiter de l'expérience d'Ulric Mathiot. L'instructeur de la FIFA leur a donné de précieux conseils éducatifs, tout en évoquant les clés pour développer leur passion pour le beau jeu.  

Le 13 décembre, 250 garçons âgés de 6 à 12 ans ont pris part à un festival de football au centre technique national. Durant cet événement, point d'orgue de la manifestation, les éducateurs ont pu mettre en pratique les enseignements reçus, sous l'œil attentif de leur examinateur. "Le premier jour, les entraîneurs ne savaient pas trop ce qu'était le football de base. Ils ont énormément progressé en peu de temps et ils ont parfaitement réussi à transmettre leurs nouveaux savoirs aux enfants", constate Mathiot. "J'ai vu un bon travail d'équipe. C'est de bon augure pour le développement du football. Ici en Somalie, je croise régulièrement des gens qui mettent leurs efforts en commun. Ensemble, tout devient possible. Les stagiaires ont fait preuve d'une grande détermination. Je suis heureux de leur avoir appris en quoi consistait le football de base. Maintenant, ils sont prêts à travailler aux côtés des enfants somaliens. Le football somalien se développe. La Somalie est sur la bonne voie et la FIFA est bien décidée à aider le football à grandir dans ce pays."

Le président de la Fédération somalienne de football Abdiqani Said Arab a remercié la FIFA pour le quatrième stage de développement organisé cette année dans son pays. Il s'est également engagé à poursuivre les efforts en faveur du football de base à l'avenir. "Les stars de demain seront issues du programme de football de base. Sans la connaissance, nous aurons bien du mal à faire progresser notre football et à réaliser nos rêves. Nous donnerons toujours la priorité à notre désir d'élargir nos connaissances en matière de football", conclut-il.