Intégré au complexe de l'université du football et des sciences du sport de Pachuca (Mexico), le Centre d'Excellence Médicale de Haute Altitude (CEMA) a reçu l'accréditation des Centres d'Excellence de la FIFA mercredi 11 mai.

Présidé par José Francisco Olvera, gouverneur de l'État d'Hidalgo, l'événement a rassemblé d'importantes personnalités dont le président de la Commission Médicale de la FIFA Michel D’Hooghe et le médecin chef de la FIFA Professeur Jiri Dvorak. Jesus Martinez, le docteur Gabriela Murguia Canovas et le professeur Andres Fassi, représentants du Grupo Pachuca, comptaient également au nombre des invités, tout comme Justino Compean et Decio de Maria de la Fédération mexicaine de football (FMF) et plusieurs hauts dignitaires du gouvernement de l'État et de l'État fédéral.  

En marge de la cérémonie d'accréditation, les participants ont visité les locaux de la CEMA. Le gouverneur Olvera en a profité pour saluer le travail réalisé par le Grupo Pachuca et Martinez, président du club de l'élite mexicaine dont les joueurs sont surnommés les Tuzos (les gophers).

"Voilà un bel exemple de cet esprit d'entreprise dont l'État d'Hidalgo a tant besoin, à travers la création d'un concept innovant dans le football mais qui dépasse largement le cadre sportif", a déclaré Olvera. Pour sa part, le président de la FMF De Maria est revenu sur les efforts et la détermination du docteur Murguia Canovas, présidente du CEMA, une femme capable de "développer des projets en faveur du sport et de la santé".  

Dvorak a ensuite remis au CEMA le certificat confirmant son accréditation en tant que Centre d'Excellence Médicale de la FIFA. Le médecin chef de la FIFA s'est dit très impressionné par la qualité des équipements à la disposition du Grupo Pachuca. Il a également rappelé qu'en investissant pour protéger ses joueurs d'éventuelles blessures, le club mexicain avait désormais un point commun avec le FC Barcelone. "Je crois que nous pouvons nous attendre à plusieurs projets de collaboration à l'avenir", a lancé Dvorak à l'assistance.  

D’Hooghe, quant à lui, s'est déclaré très satisfait de voir de plus en plus de centres médicaux d'excellences comme le CEMA ouvrir leurs portes. "Nous avons besoin d'eux pour veiller au bien-être des quelque 300 millions de personnes qui jouent au football partout dans le monde. Grâce à cette clinique, les sportifs mexicains pourront bénéficier d'un traitement adapté. Ce Centre d'Excellence Médicale de la FIFA est le premier à voir le jour au Mexique, Pachuca est le premier club du pays à posséder des équipements de ce niveau."   

Martinez Patino, directeur du Grupo Pachuca, a mis clos la cérémonie en insistant sur son engagement auprès des sportifs professionnels, mais aussi en évoquant plusieurs projets que son groupe envisage de développer dans un avenir proche dans ce complexe baptisé El Mundo Tuzo.

"Toutes les équipes qui composent le Grupo Pachuca obtiennent de bons résultats sur le terrain", a conclu le président. Il a également souligné que son club comptait bien demeurer à l'avant-garde en matière d'infrastructures pour la prévention et le traitement des blessures.