Le programme "FIFA 11 pour la Santé" sera lancé en juillet à Port Moresby, ville hôte de la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA. Conçu pour améliorer les connaissances, les attitudes et les comportements des enfants en matière de maladies et de styles de vie, il véhicule des messages éducatifs simples sur la prévention en les associant à une action footballistique précise. Pour mieux refléter le profil de santé de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, il y inclura la tuberculose afin d'axer sa communication sur une maladie posant un problème de santé publique majeur dans le pays.

Les 11 messages clés sont les suivants : jouez au football, respectez les femmes et les jeunes filles, protégez-vous contre le VIH et la tuberculose, évitez les drogues et l'alcool, utilisez des moustiquaires traitées, lavez-vous les mains, buvez de l'eau propre, mangez équilibré, faites-vous vacciner, prenez vos médicaments et respectez les règles.

"Le programme FIFA 11 pour la Santé est providentiel", s'est réjoui David Chung, Président de la Fédération de Papouasie-Nouvelle-Guinée de football et de la Confédération océanienne de football. "Il marquera profondément les enfants dès l'école et ces derniers transmettront à leur tour les messages à leurs parents et à leurs frères et sœurs."

Le stage de formation des enseignants aura lieu en juillet dans 16 écoles primaires. Les premiers diplômes seront décernés en novembre, à l'occasion de la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA.

Lors de la présentation du plan de lancement, le Professeur Jiri Dvorak, médecin en chef de la FIFA, a fait ressortir le solide partenariat noué entre les ministères du Sport et de l'Éducation et la ville hôte. Le programme "FIFA 11 pour la Santé" complète en effet les initiatives de Port Moresby en faisant la promotion d'un style de vie sain et en combattant les violences faites aux femmes et aux jeunes filles. "Le programme 11 pour la Santé cible les enfants de 11 à 12 ans, âge auquel le caractère et le comportement se forment", a-t-il observé.

"Il complète également le programme "Just Play" de l'OFC consacré aux enfants de six à huit ans. L'héritage médical de la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA comprend par ailleurs une collaboration avec le Partenariat Halte à la tuberculose des Nations Unies, en vue d'étudier des rapports inquiétants sur un bacille de la tuberculose résistant aux antibiotiques en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

"La tuberculose, notamment sous sa forme multirésistante, constitue une lourde menace de santé publique en Papouasie-Nouvelle-Guinée", a commenté Lucica Ditiu, directrice exécutive du Partenariat Halte à la tuberculose. "En unissant nos efforts, nous espérons sensibiliser davantage les parties prenantes et la population aux énormes risques et répercussions de la tuberculose. Nous pouvons accroître les taux de détection et aider le pays à lutter contre la maladie par le biais d'une action concrète."

"Je suis très heureux d'apporter mon soutien au programme 11 pour la Santé dans le district de la capitale et de travailler à son lancement dans les écoles en étroite collaboration avec la FIFA", a indiqué le gouverneur de la ville hôte Powes Parkop. "Cette initiative s'inscrit dans le droit fil de notre programme 'Active City Development', qui est fondé sur le sport et les activités physiques comme outils de lutte contre les nombreux problèmes minant notre ville et notre pays tout entier. J'ai en outre déclaré Port Moresby ville sûre pour les femmes et les jeunes filles et ce partenariat nous donnera de nouveaux moyens de renforcer l'ensemble des actions mises en place."

La Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA se déroulera du 13 novembre au 3 décembre 2016.