La Confédération brésilienne de football (CBF) a passé un accord avec la Commission Nationale des Médecins dans le Football (CNMF) afin d'organiser un atelier "FIFA 11+", le programme d'échauffement de la FIFA pour prévenir des blessures. Le médecin en chef de la FIFA, le professeur Jiri Dvorak, et le docteur Mario Bizzini, membre du F-MARC (le Centre d'Évaluation et de Recherche Médicale de la FIFA), ont visité le siège de la CBF et pris part à un atelier durant lequel ils ont rencontré 100 jeunes entraîneurs, qui ont ainsi pu découvrir le programme "FIFA 11+ Enfants". Les deux hommes ont ensuite donné le coup d'envoi du projet.

Sous le contrôle du coordinateur de l'opération, Diogo Netto, la CNMF a organisé 44 formations "FIFA 11+" au cours des deux dernières années, réunissant au total 1 917 participants. "Nous avons constaté les effets du programme d'échauffement FIFA 11+ pour protéger les joueurs de haut niveau des blessures. Nous avons pu constater les mêmes effets chez les amateurs. Si nous étendons FIFA 11+ à l'ensemble du Brésil, nous atteindrons tôt ou tard une réduction des blessures, à l'entraînement et en match, de l'ordre de 50 %", annonce le professeur Dvorak.

Le programme d'échauffement "FIFA 11+" a été adopté par un large éventail de clubs brésiliens au cours des deux dernières années. Conçue pour s'adresser aux jeunes, cette initiative témoigne de la volonté du Brésil d'améliorer la prévention des blessures dans le football. "La CBF a beaucoup investi dans l'amélioration des normes et cette année, nous avons proposé des formations à 60 médecins, dont 15 travaillent dans le football féminin", a ajouté le docteur Mario Bizzini, président de la CNMF. "C'est un autre aspect de l'héritage de la Coupe du Monde."