Le Centre de médecine sportive Allan McGavin de l'université de Colombie-Britannique a été officiellement désigné Centre médical d'excellence de la FIFA, jeudi 1er septembre. Cet établissement devient le deuxième centre canadien à recevoir cette prestigieuse certification.

Le professeur Jiri Dvorak, médecin chef de la FIFA, Steve Reed, vice-président de la Fédération canadienne de football, et le docteur Deborah Money, vice-doyenne déléguée de la faculté de médecine, se sont succédé au micro durant la cérémonie. Plusieurs personnalités de premier plan comme Bob Lenarduzzi, président des Vancouver Whitecaps, comptaient parmi les invités.  

Cette certification s'inscrit dans le cadre d'un cycle important pour le football à l'UBC, en Colombie-Britannique et au Canada. L'équipe nationale féminine a remporté la médaille de bronze olympique à Londres en 2012 puis à Rio en 2016, tandis que les Whitecaps se préparent à inaugurer leur nouveau centre de développement national du football, une institution de pointe, à l'UBC. Cette infrastructure flambant neuve se trouve à quelques mètres du pavillon Chan Gunn, qui abrite le Centre de médecine sportive Allan McGavin.

"Au nom de la fédération canadienne, j'aimerais remercier la FIFA et l'université de Colombie-Britannique pour l'ouverture de ce Centre médical d'excellence de la FIFA au Centre de médecine sportive Allan McGavin", a déclaré le président de la Fédération canadienne de football Victor Montagliani. "Ces établissements contribueront à faire du Canada un grand pays de football, en participant au développement et la croissance du beau jeu sur l'ensemble de notre territoire. Relayés par les programmes de formation du centre, les messages sur l'importance de l'entraînement, de la nutrition et des mouvements spécifiques au sport auront pour effet de réduire les risques de blessures encourus par les 850 000 licenciés de tous âges (dont 360 000 femmes) de la fédération canadienne."

Les Centres médicaux d'excellence de la FIFA doivent démontrer leurs qualités dans le domaine de la médecine du football tout au long d'une procédure de sélection rigoureuse. L'accréditation est accordée pour une période de cinq ans, durant laquelle tous les centres présentent des rapports annuels. La certification témoigne de la capacité du centre à proposer des traitements de pointe et des conseils avisés pour la prévention des blessures chez les footballeurs, quel que soit leur niveau de jeu ou leur âge. Elle permet également aux centres de délivrer des formations certifiées par la FIFA sur la prévention des blessures, la rééducation, le travail sur la force et la souplesse pour les entraîneurs de football, les athlètes, les médecins et les soigneurs.  

Collaboration avec l'université McGill de Montréal
"Cette certification est avant tout le fruit de la détermination de toute une équipe, qui se consacre à la recherche et aux services de très haut niveau dans le domaine sportif", a rappelé le président des Whitecaps, Bob Lenarduzzi. "Avec le Centre de médecine sportive Allan McGavin à quelques mètres du terrain d'entraînement des Whitecaps et l'ouverture du centre de développement national du football programmé l'année prochaine, Vancouver s'impose plus que jamais comme la capitale du football au Canada."   

Le Centre médical d'excellence de la FIFA se trouve à l'intérieur du Centre de médecine sportive Allan McGavin, qui occupe lui-même des locaux provisoires dans le centre de médecine cérébrale du campus de Point Grey. Une fois achevé, le pavillon Chan Gunn mettra à disposition des chercheurs et des médecins des équipements dernier cri.

Le nouveau centre ouvrira ses portes au printemps 2017. Outre la clinique proprement dite, il disposera d'un gymnase pour la rééducation et la recherche, afin d'évaluer les meilleures techniques d'entraînement et les stratégies de convalescence les plus efficaces.

"L'UBC est une institution respectée à Vancouver. En collaboration avec l'université McGill de Montréal, nous sommes fiers et heureux de soutenir le développement de la médecine du football au Canada, qui bénéficie en outre de la stratégie mise au point par la fédération canadienne sous la présidence de Victor Montagliani”, a précisé Jiri Dvorak. "Nous continuerons à apporter notre aide aux programmes nationaux de prévention des blessures à tous les niveaux, afin d'empêcher et de traiter les arrêts cardio-respiratoires et les traumatismes crâniens, mais aussi de lutter contre le dopage en informant les joueurs. Nous souhaitons également présenter le football comme un loisir sain pour les hommes et les femmes de tous âges, preuves scientifiques à l'appui."