• Les associations membres se réunissent pour des ateliers organisés dans le monde entier
  • Une présentation du nouveau programme Forward de la FIFA au cœur des réunions
  • Des points importants ont récemment été discutés par les Associations Membres d´Océanie aux Fidji

La FIFA avance dans son plan pour le développement du football à l´échelle mondiale et le rassemblement des associations membres (AM) afin de débattre de la meilleure stratégie pour de nouveaux projets. Le programme Forward de la FIFA a organisé des ateliers à travers le monde pour informer le plus grand nombre de fédérations et de confédérations des nouvelles opportunités de financement.

Les ateliers réunissent des représentants des AM, notamment des présidents, des secrétaires généraux, des responsables du développement et des directeurs financiers, ainsi que des représentants de la FIFA et des confédérations. La FIFA est représentée, entre autres, par des membres de la division des associations membres, du football féminin et de la division technique.

En novembre 2016, les dix AM sud-américaines se sont retrouvées à l'occasion du premier atelier à Asunción, au Paraguay, pour discuter du programme en détail. Le mois suivant, d'autres rendez-vous ont eu lieu en Afrique du Sud et à Djibouti pour les représentants des régions COSAFA et CECAFA. Enfin, une autre réunion s'est tenue à Singapour, en présence des représentants de plusieurs AM d´Asie.

Une multitude d´ateliers ont été organisés dans le monde entier : au Suriname, en Jamaïque et au Panama pour les membres la CONCACAF ; à Zurich, Dublin et Minsk en ce qui concerne les membres de l´UEFA ; en République Démocratique du Congo, en Égypte et en Côte d´Ivoire pour les autres membres de la CAF ; à Bangkok et Oman pour les membres de l'AFC.

Planification à long terme
Les discussions ont porté sur l´explication et la clarification du rôle des AM dans le programme Forward de la FIFA, ainsi que sur le développement du football dans leur pays. L´un des facteurs-clés évoqués concerne le plan stratégique des AM et le Contrat d´objectifs, qui établit une planification durable à long terme dans chaque AM. Chaque projet sollicité doit s´aligner sur les buts définis dans le Contrat.

Joyce Cook, directrice de la division Associations membres de la FIFA, a supervisé tous ces ateliers depuis sa nomination en novembre 2016, en collaboration avec les quatre directeurs régionaux : Sanjeevan Balasingam (Asie et Océanie), Jair Bertoni (Amériques), Veron Mosengo-Omba (Afrique et Caraïbes) et Bjorn Vassallo (Europe).

En charge de l´atelier récemment organisé aux Fidji, Balasingam s´est félicité des progrès réalisés. "L´Océanie est une région où la FIFA peut faire une grande différence à travers le développement", assure Balasingam. "C´est un vrai plaisir de travailler avec les responsables administratifs du football. L'idée est de faire en sorte qu´ils utilisent tous les outils à leur disposition de façon transparente. Nous avons partagé des informations sur des projets de développement, mais nous avons aussi discuté de l´importance du développement technique et du football féminin dans la stratégie globale d´une association membre."

Nommé en décembre 2016, le directeur en charge de l´Asie et de l´Océanie rappelle que ces réunions ne sont qu´un début pour les AM et leurs projets respectifs. Les Fidji et les îles Salomon comptaient notamment parmi les AM représentées lors de la réunion océanienne. "Cet événement survient au moment où nous sommes tous sur le point d´envoyer des demandes ou de préparer l'appel de fonds dans le cadre du programme Forward", note Bob Kumar, président de la Fédération fidjienne de football. "Les réponses et les explications apportées par les différents intervenants ont été très utiles, en particulier pour les petites fédérations. Les délégués ont compris comment répondre aux exigences de la FIFA sur le traitement et la gestion des fonds dans le cadre du programme Forward de la FIFA. Cette réunion a été très productive."

Partager des expériences
"Ces échanges nous ont aidés à mieux comprendre la philosophie du programme Forward et la manière dont nous devons préparer notre Contrat d´objectifs", renchérit Joseph Boso, le président intérimaire de la Fédération salomonaise de football. "Nous avons également pu partager des expériences avec des collègues de la région et poser des questions à la FIFA et à l'OFC."

Des plans sont déjà en place pour que les associations membres puissent assister à ces ateliers chaque année. Elles auront ainsi l'occasion de présenter les progrès réalisés et les exemples de bonne pratique dans le développement du football à l´échelle mondiale.

Les chiffres-clés
40 millions USD par cycle quadriennal pour chaque confédération
5 millions USD par cycle quadriennal pour chaque AM
750 000 USD par an à investir dans des projets de football pour chaque AM (terrains, compétitions et football féminin)
500 000 USD par an pour les frais de fonctionnement pour chaque AM (administration et bonne gouvernance)