• Le Danemark crée la surprise en éliminant l'Allemagne
  • L'Angleterre bat la France, qui échoue de nouveau en quart
  • L'Autriche continue d'étonner et sort l'Espagne

L'Angleterre, le Danemark et l'Autriche ont fêté leur qualification pour les demi-finales de l'UEFA EURO Féminin, Pays-Bas 2017 au cours d'une journée marquée par la fin de deux séries historiques : l'invincibilité de l'Allemagne dans le tournoi, dans ce qui a été la grande surprise de la journée, et la première victoire de l'Angleterre sur la France dans le temps réglementaire en plus de quatre décennies.

Les Allemandes, championnes d'Europe en titre, vont donc plier bagages, au même titre que les Espagnoles - une nouvelle fois muettes en attaque - et les Françaises, qui échouent encore aux portes des demi-finales.

Les résultats

Allemagne 1:2 Danemark
Autriche 0:0 (5:3 t.a.b.) Espagne
Angleterre 1:0 France

La grande campagne danoise
L'Allemagne espérait continuer d'exercer sa suprématie sur le football européen en décrochant aux Pays-Bas son septième titre continental consécutif. Rien ne laissait présager que les joueuses dirigées par Steffi Jones allaient chuter face au Danemark, surtout pas l'ouverture du score allemande dès la troisième minute, sur une frappe d'Isabel Kerschowski détournée dans son propre but par la gardienne danoise.

Mais les Nordiques n'abdiquent pas. Après 40 minutes de domination des Allemandes, avec Dzsenifer Marozsán comme principal atout offensif, les Danoises se font à leur tour menaçantes et égalisent, certes un peu contre le cours du jeu, sur une tête de Nadia Nadim (49'). La Mannschaft augmente encore la pression et on assiste à une deuxième période folle, où le ballon va d'un but à l'autre. Parmi les multiples occasions, la défenseuse Theresa Nielsen (83') sera la seule à trouver le chemin des filets, d'une tête rageuse qui offre au Danemark une victoire historique.

Autriche : aux innocents les mains pleines
Pour sa première participation à la compétition, l'Autriche est la révélation de cet UEFA EURO Féminin 2017. Après avoir terminé premières de leur groupe, les Autrichiennes ont renversé l'Espagne avec les qualités qu'elles affichent depuis le début du tournoi, à savoir une défense solide et des contres parfaitement joués.

Les Espagnoles abordaient la partie avec de grandes ambitions mais une fois de plus les joueuses de Jorge Vilda, malgré une excellente circulation du ballon, n'ont jamais réussi à trouver la faille. Elles quittent la compétition avec un bilan d'une seule victoire en quatre matches, et deux buts marqués. Dans un match serré et pauvre en occasions, les Espagnoles ont le plus souvent fait le jeu, en se montrant maladroites dans la finition. Les Autrichiennes, de leur côté, restent invaincues dans le tournoi.

La fin de la malédiction
La confrontation entre les Lionnes et les Bleues se présentait presque comme une finale avant la lettre. Les deux équipes en étaient conscientes et ont fait preuve de beaucoup de nervosité au cours d'une première période qui a été une bataille tactique, avec peu d'occasions. Au retour des vestiaires, on comprend que la première équipe qui allait marquer prendrait une grosse option sur la qualification pour les demi-finales. La latérale Lucy Bronze récupère un ballon dans son propre camp et remonte le terrain à grandes enjambées avant de servir Jodie Taylor. L'attaquante, dont l'habileté ne baisse pas depuis le début de la compétition, inscrit son cinquième but aux Pays-Bas en seulement sept tirs cadrés.

Les Françaises poussent et le feront jusqu'au coup de sifflet final, se créant deux grosses occasions, mais le tableau d'affichage ne changera pas. L'Angleterre met fin à 43 années sans victoire contre la France dans le temps réglementaire en match officiel.

Les chiffres
24 ans se sont écoulés depuis la dernière défaite de l'Allemagne en match à élimination directe dans un UEFA EURO Féminin. Dominatrices d'une compétition qu'elles ont remportée huit fois, les six dernières de manière consécutive, les Allemandes n'avaient plus connu la défaite - phases de groupes non incluses - depuis leur élimination en demi-finale de l'édition 1993, contre l'Italie aux tirs au but.

6 heures de jeu sans marquer : après les buts inscrits par Amanda Sampedro et Vicky Losada contre le Portugal lors de la première journée, la Roja n'a plus inscrit le moindre but jusqu'à son élimination en quart de finale.

0 qualification de la France pour les demi-finales de la compétition dans les six éditions auxquelles elle a participé. En 1997, 2001 et 2005, les Françaises n'avaient pas dépassé la phase de groupes et depuis 2009, elles butent systématiquement sur l'écueil des quarts de finale.

Le programme
Demi-finales
3 août 2017
Pays-Bas – Angleterre (Stade du FC Twente, Enschede)
Danemark – Autriche (Rat Verlegh, Breda)