• La Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018 se tiendra en France
  • Les Bleuettes sont qualifiées d'office, quatre billets sont en jeu pour les sept autres équipes en lice
  • Joueuses à suivre : Garcia (ESP), Cuthbert (SCO), Katoto (FRA)

Alors que l’UEFA EURO Féminin 2017 a pris fin ce 6 août avec le succès des Pays-Bas, celui des U-19 débute ce 8 août. Un sésame pour la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA 2018 y est promis aux quatre meilleures équipes sachant que la France, en course pour le titre de championne d’Europe de la catégorie, est d’ores et déjà qualifiée pour l’épreuve en sa qualité de pays hôte.

Tenantes du titre, les Bleuettes entameront la phase de groupes par une rencontre face aux Pays-Bas. L’autre match de cette première journée du Groupe B verra s’affronter l’Italie et l’Angleterre. Dans l’autre poule, l’Irlande du Nord, où se joue cette phase finale de l’Euro féminin U-19, a rendez-vous avec l’Espagne pour débuter. Ecosse et Allemagne complètent la poule A et se mesureront l’une à l’autre pour leur entrée en lice.

Les deux premiers de chaque poule accéderont aux demi-finales et seront assurés de disputer France 2018. Si la France fait partie de ce quatuor à l’issue de cette phase de groupe, un match de barrage sera disputé entre les deux troisièmes de chaque groupe pour désigner le récipiendaire du dernier sésame pour la neuvième édition de la Coupe du Monde Féminine U-20 qui se déroulera donc en France du 7 au 26 août.

Les favoris
Finaliste du tournoi continental lors des trois dernières années, et qualifiée pour la phase finale pour la quatrième fois d’affilée - un record -, l’Espagne sera dure à battre. Elle l’a prouvé lors des qualifications, alignant six victoires en autant de matches. La Rojita a su surfer sur sa Coupe du Monde Féminine U-17 de la FIFA 2016 réussie. On retrouve d’ailleurs la majorité des joueuses qui ont terminé troisièmes de Jordanie 2016.

Exemptées de la première phase de groupes, l’Angleterre et l’Allemagne ont également fait carton plein lors du tour élite du Championnat d'Europe U-19 féminin 2017. Si elles avaient un peu moins brillé que les Hispaniques en Jordanie, elles avaient prouvé en atteignant le deuxième tour qu’elles étaient tout de même des valeurs sûres de la catégorie. Elles seront à prendre très au sérieux en Irlande du Nord.

Enfin, les Pays-Bas, qui n’ont encore pas encaissé le moindre but lors de leur parcours qualificatif, ont montré de belles qualités lors de ces éliminatoires. Les Oranjes ont su s’extirper d’un groupe difficile, dans lequel se trouvait notamment la France, tenante du titre et détentrice du record de sacres à égalité avec l’Allemagne (4). Les deux équipes entameront la phase finale par des retrouvailles.

Les joueuses à suivre
Meilleure buteuse des qualifications avec 11 buts, l’attaquante basque Lucía García est en forme et sera l’arme la plus tranchante de l’attaque espagnole. Elle devance au classement une autre redoutable artilleuse, en la personne de l’Ecossaise Erin Cuthbert, auteure de trois buts en quatre matches avec Chelsea, club qu’elle a rejoint en janvier 2017. Il faudra également suivre avec attention Marie-Antoinette Katoto sacrée avec les Bleuettes l’année dernière dans cette compétition, qui avait terminé meilleure buteuse la compétition avec six buts.

La stat 
6 - Six des huit équipes présentes en phase finale ont déjà été sacrées dans cette catégorie : Allemagne (4 titres), France (4), Angleterre (1), Italie (1), Pays-Bas (1) et Espagne (1). Seules l’Ecosse et l’Irlande du Nord sont vierges de tout trophée.

Le saviez-vous ?
L’Irlande du Nord n’a jamais pris part à un tournoi féminin estampillé FIFA. Elle aura une belle carte à jouer à domicile et pourra compter sur quelques individualités telles que sa milieu de terrain Emma McMaster ou son attaquante Rebecca Bassett.