• La Belgique s'est inclinée face au Danermark pour sa première dans un championnat d'Europe
  • Les Scandinaves ont fait la différence dès la sixième minute
  • Les Red Flames ont eu besoin de temps 30 minutes pour trouver leurs repères

La Belgique a confirmé sa capacité à tutoyer les meilleures pour sa première participation à un championnat d'Europe mais le dernier mot est revenu au Danemark (1:0), ce dimanche 16 juillet lors de la journée d'ouverture de l'UEFA EURO 2017.

Les Scandinaves avaient conscience de l'importance de marquer le plus vite possible, elles qui restaient sur une place dans le dernier carré il y a quatre ans, et un compteur affichant déjà neuf participations à l'épreuve. Après six minutes de jeu, les Danoises avaient déjà fait tourner le tableau d’affichage grâce à l'opportunisme de Sanne Troelsgaard, après une entame de match menée tambour battant. L'enjeu semblait tuer le jeu des Red Flames à la peine.

Les Belges ont eu besoin de 30 minutes pour retrouver leurs repères et faire jeu égal avec l'un des outsiders du tournoi. Menée par une Tessa Wullaert en jambes, elles parvenaient finalement à reprendre le monopole des occasions aux Danoises mais la course après le score restait veine devant une Lykke Petersen inspirée et attentive.

La Belgique apprend à la dure pour ses grands débuts dans un tournoi international, elle qui rêve de hausser le niveau chez les femmes comme elle l'a fait chez les hommes ces dernières années. Quant au Danemark, il donne déjà le ton dans le Groupe A en rejoignant les Pays-Bas, victorieux de la Norvège (1:0) devant près de 22 000 spectateurs quelques heures plus tôt, en tête de la poule.