Enraciné de longue date en Somalie, le football apporte un peu de bonheur à ce pays de la corne d'Afrique longtemps ravagé par les conflits. Bien que fondée en 1951, la Fédération somalienne de football (SFF) n'avait jamais disposé de son propre siège. Elle a donc vécu une journée historique le 22 octobre, en posant la première pierre de ses nouvelles pénates.

Home, sweet home
Le siège occupera un terrain récemment donné à la SFF par le ministère de la Jeunesse et des Sports, a annoncé la ministre Khadija Mohamed Diriye. La fédération compte déposer une demande de subvention auprès du programme de développement Forward de la FIFA afin de financer ses nouveaux locaux, qui devraient être terminés l'an prochain.

"La construction de notre siège mettra un terme aux plus de 50 années durant lesquelles la Fédération somalienne de football a exercé ses fonctions dans des bureaux loués, a indiqué le président de la SFF, Abdiqani Said Arab. La fédération possèdera un bâtiment pour la première fois de son histoire, grâce notamment aux nouvelles initiatives de développement créées par le président de la FIFA, M. Gianni Infantino.

Elle y accueillera l'ensemble de la famille somalienne du football. Disposer de davantage d'espace pour travailler aidera le beau jeu à progresser dans notre pays."

Quête de croissance
La création du siège de la SFF intervient dans le sillage d'autres programmes d'assistance qui ont contribué au développement du sport roi.

En septembre, les Somaliens ont ainsi assisté à leur premier match en nocturne depuis 30 ans à la suite de la rénovation du plus vieux stade du pays.

Avec l'aide du programme Win in Africa with Africa, le stade Banadir de Mogadishu est aujourd'hui une enceinte praticable en toute saison et il accueille le championnat de football somalien.