Lauréat de la Suzuki Cup de l'AFF pour la première fois en 2008, le Viêt-Nam espère renouer avec le succès dès le mois de novembre, à l'occasion de la neuvième édition de ce tournoi. L'équipe de Phan Thanh Hung prépare activement son entrée en lice, ce qui ne l'a pas empêchée d'enregistrer une progression de six places au Classement mondial FIFA/Coca-Cola d'octobre. Le Viêt-Nam pointe désormais au 140ème rang.

Les Guerriers Rouges avaient entamé une ascension régulière au sein de la hiérarchie mondiale en début d'année 2012, passant ainsi de la 101ème place en janvier à la 98ème en juin. Malheureusement, le Viêt-Nam a connu une chute vertigineuse de 22 échelons au mois de juillet, suite à une lourde défaite 3:0 en amical contre la RP Chine.  

La tendance s'est confirmée le mois suivant, avec une nouvelle dégringolade de 26 places. Les Vietnamiens semblent toutefois avoir inversé la tendance au meilleur moment, alors que l'équipe se prépare à défier la Thaïlande, les Philippines et Myanmar en phase de groupes de la Suzuki Cup.

La revanche
La victoire 2:0 enregistrée face à la Malaisie en septembre a contribué à cette embellie. La dernière confrontation entre les deux équipes s'était soldée par une victoire des Tigres au meilleur des deux manches, en demi-finale de cette compétition régionale, en 2010. À Kuala Lumpur, le Viêt-Nam n'a pas laissé passer l'occasion de prendre sa revanche. L'attaquant Le Cong Vinh a ouvert le score sur une reprise de la tête à la demi-heure de jeu, avant que Phan Thanh Hung ne double la mise en deuxième période sur un lob astucieux.

Traditionnellement, le football vietnamien produit des joueurs agiles, techniques et vifs. L'ancien attaquant international Le Huynh Duc incarne parfaitement ces qualités. Le Cong Vinh lui a aujourd'hui succédé en pointe. Le joueur de 26 ans s'était déjà distingué il y a quatre ans, en inscrivant le but de la victoire en finale de la Suzuki Cup dans le temps additionnel.

Meilleur buteur de l'édition en 2010, Nguyen Trong Hoang porte, lui, sur ses épaules les espoirs de la nouvelle génération. A 23 ans, sous son impulsion, Song Lam Nghe An a été sacré champion du Viêt-Nam il y a deux ans, signe que la récente création du championnat national favorise l'éclosion de jeunes talents.

Ambitions continentales
Afin d'ajouter une dimension physique au talent naturel de ses joueurs, le sélectionneur Thanh Hung a mis en place de longues séances de course de 10 kilomètres, le long de la plage de Nha Trang. Les internationaux ont pu expérimenter ces nouvelles méthodes lors d'un stage organisé en octobre.

Pour l'heure, ce travail de fond semble porter ses fruits. Malgré le nul vierge qui a sanctionné les débats, le Viêt-Nam a dominé l'Indonésie en amical. "Je suis satisfait de notre performance", a commenté l'entraîneur de Ha Noi T&T. "Nous avons bien joué et nous avons appliqué les consignes à la lettre. Je ne peux que regretter que nous n'ayons pas réussi à inscrire au moins un but."  

Les qualifications pour la Coupe d'Asie de l'AFC 2015 débuteront en février 2013 et l'ex-international de 52 ans n'a pas l'intention de limiter ses ambitions à la sphère régionale. Lors de son unique apparition en phase finale, le Viêt-Nam, pays coorganisateur de l'épreuve, s'était invité en quart de finale en 2007, à la surprise générale. Thanh Hung et ses joueurs souhaitent renouer au plus vite avec le très haut niveau continental, même s'il leur faudra pour ce faire se tirer d'un groupe où figurent également l'Ouzbékistan, les Émirats Arabes Unis et Hongkong.

"Nos adversaires ne sont pas trop forts", estime le sélectionneur. "Mais nous allons devoir donner le meilleur de nous-mêmes si nous voulons nous qualifier. Il s'agit du tournoi le plus important d'Asie et toutes les équipes vont faire le maximum pour gagner leur place en phase finale."