Le Kirghizistan a enregistré la plus forte progression asiatique dans le Classement mondial FIFA/Coca-Cola en grimpant de 16 places pour atteindre le 108ème rang. Il s'agit du meilleur classement de tous les temps pour l'ancienne république soviétique. Ce bond sans précédent du Kirghizistan au tableau mondial est avant tout dû à son imprévisible victoire à domicile contre la Jordanie, récemment dans les qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™.

La sélection jordanienne se présentait à Bichkek forte de deux victoires convaincantes, contre l'Australie et le Tadjikistan. Les représentants du Royaume hachémite pointaient ainsi en tête du Groupe B, avec une longueur d'avance sur les Socceroos. La première période est largement dominée par les Jordaniens, qui butent toutefois sur une défense bien organisée. Les Kirghizes, de leur côté, procèdent en contre. Trois minutes après la pause, le milieu de terrain Anton Zemlianukhin inscrit le seul but de la partie. Il offre ainsi les trois points au Kirghizistan, qui crée au passage la plus grosse surprise de la journée.

Grâce à cette victoire, le Kirghizistan se retrouvait troisième, derrière l'Australie et la Jordanie, dans une poule qui comprend également le Tadjikistan et le Bangladesh. Le premier objectif du Kirghizistan est désormais de décrocher une place pour le troisième tour qualificatif de la Coupe d'Asie de l'AFC 2019.

L'ascension kirghize a été déclenchée par une victoire étonnante sur le score de 3:1 au Bangladesh, en juin dernier dans la première journée des qualifications asiatiques, avec à la clé un bon de 20 rangs au Classement mondial du mois suivant, où le Kirghizistan occupait la 157ème place. Après avoir perdu de justesse à domicile contre l'Australie (1:2), le Kirghizstan est allé prendre un point en Jordanie au mois d'octobre. Ce bon résultat a été récompensé par une progression de neuf places en octobre dernier, jusqu'au 146ème rang mondial.

Toujours en octobre, un autre score de parité (2:2 face au Tadjikistan) a été suivi d'une victoire de la sélection kirghize 2:0 contre le Bangladesh devant son public. En novembre, le Kirghizstan a pris 22 places pour atteindre le 124ème échelon international. "Grâce à nos bons résultats face aux grosses équipes, nous avons attiré l'attention du public dans tout le pays", affirme Semetei Sultanov, Président de la Fédération kirghize de football (FFKR). "Tout le monde nous remarque un peu plus, le gouvernement, les médias et les fans. Cela entraîne également un regain d'intérêt des clubs étrangers pour nos joueurs. Nous étions endormis depuis un certain temps et il était temps de se réveiller."

Les stars de l'étranger
Dans le onze de départ de l'équipe qui a battu la Jordanie récemment, neufs joueurs du Kirghizistan étaient pensionnaires de championnats étrangers. Le gardien Pavel Matiash évolue ainsi aux Maldives et le capitaine, l'expérimenté défenseur Azamat Baymatov, à Bahreïn, au Sitra Club. Le milieu de terrain Edgar Bernhardt joue quant à lui en Thaïlande, tandis que les attaquants Mirlan Murzaev et Vitalij Lux sont respectivement basés en Turquie et en Allemagne (réserve du FC Nuremberg).

Le joueur qui suscite le plus d'attention est quant à lui installé en Serbie. Zemlianukhin évolue en effet au FK Radnicki Niš et il est à ce jour le meilleur buteur de la campagne qualificative kirghize, avec quatre buts. Le joueur de 26 ans a inscrit un doublé lors de la victoire contre le Bangladesh dans la première journée des qualifications, et à permis à son équipe d'arracher le match nul contre le Tadjikistan grâce à un penalty converti dans les arrêts de jeu. Enfin, c'est lui qui a inscrit le but de la victoire contre la Jordanie.

"Les joueurs basés à l'étranger ont apporté leur expérience internationale à cette équipe", explique le sélectionneur russe du Kirghizistan, Aleksandr Krestinin. "Leur impact est positif. Nous devons maintenant continuer d'appliquer notre plan à long terme en axant notre travail sur le développement des jeunes. Les joueurs kirghizes sont très talentueux. Il y a dans ce pays un potentiel énorme et je leur prédis un avenir prometteur."