Après un mois marqué par la poursuite des qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA, Russie 2018™, le Classement mondial FIFA/Coca-Cola voit le retour sur le podium de l’Allemagne et du Brésil, respectivement deuxième et troisième désormais.

Grâce à leurs deux succès aux dépens de la République tchèque (40ème, moins 7) et l’Irlande du Nord (36ème, moins 6), les champions du monde en titre se rapprochent en outre de la première place occupée par l’Argentine, qui ne compte plus que 156 points d’avance.

En conséquence, la Belgique (4ème, moins 2) sort du Top 3 pour la première fois depuis mars 2015 et la Colombie perd un rang (5ème). La France profite de son côté de ses bons résultats pour grimper en septième position (plus 1) et doubler le Portugal (8ème, moins 1), son bourreau lors de la finale de l'UEFA EURO 2016.

L’Espagne effectue quant à elle son retour dans le Top 10, tandis que trois autres nations européennes enregistrent le meilleur classement de leur histoire : la Pologne (15ème, plus 2), l’Islande (21ème, plus 6) et le Kosovo (164ème, plus 4). Il en va d’ailleurs de même pour la Guinée-Bissau (69ème, plus 4), Saint-Kitts-et-Nevis (73ème, plus 4), Curaçao (77ème, plus 45), le Kirghizistan (99ème, plus  9), les Comores (143ème, plus 9) ainsi que la Papouasie-Nouvelle-Guinée (159ème, plus 3).

Ascensions fulgurantes
Alors que 129 matches ont été disputés à travers le monde le mois dernier, la plus belle progression en termes de places et de points est à mettre au crédit du Monténégro (56ème, plus 49), vainqueur du Kazakhstan (90ème, moins 7) et du Danemark (50ème, moins 4). Des équipes telles que les Îles Féroé (74ème, plus 37) - qui égalent la meilleure performance de leur histoire - ou encore l’Azerbaïdjan (88ème, plus 45) réalisent également un grand bond en avant.

L’évolution est moins spectaculaire mais néanmoins notable pour l’Iran (27ème, plus 10), la Slovénie (52ème, plus 15), Israël (79ème, plus 19), la Syrie (96ème, plus 18) et la Lituanie (98ème, plus 19). Ces trois dernières formations font par la même occasion leur apparition dans le Top 100.

À l’inverse, Chypre (139ème, moins 52) subit la plus lourde chute de ce classement. L’heure n’est pas à la fête non plus pour la Russie (53ème, moins 15), qui sort du Top 50, ni pour un quintette composé de la Finlande (101ème, moins 17), de la Jordanie (104ème, moins 18), de la Mauritanie (115ème, moins 19), de la Nouvelle-Zélande (116ème, moins 28) et de la Lettonie (116ème, moins 21), qui se voit expulsé du Top 100.

La prochaine édition du Classement mondial FIFA/Coca-Cola sera publiée le 24 novembre prochain.

Leader

Argentine (inchangé)

Entrées dans le Top 10

Espagne (10ème, plus 1)

Sorties du Top 10

Pays de Galles (11ème, moins 1)

Nombre total de matches disputés

129

Plus grand nombre de matches disputés

Cambodge, Qatar, Serbie, Timor oriental (3 matches)

Plus grande progression en termes de points

Monténégro (plus 244)

Plus grande progression en termes de places

Monténégro (plus 49)

Plus grand recul en termes de points

Chypre (moins 156)

Plus grand recul en termes de places

Chypre (moins 52)

Nouvelles entrées dans le classement

aucune

Sorties du classement

aucune

Équipes inactives non classées

aucune