La médaille de bronze acquise par les Canadiennes lors du Tournoi Olympique de Football féminin de Rio 2016 leur permet de se hisser en quatrième place, le meilleur classement de leur histoire.

Au total, environ 40% des 63 matches disputés ces deux derniers mois l’ont été dans le cadre du tournoi olympique, le reste étant des matches amicaux.

En remportant cinq de ses six matches au Brésil, le Canada a donc réussi à finir sur le podium comme lors de Londres 2012 mais s’est aussi offert une incroyable progression de 93 points, quittant la dixième place pour pointer à présent en quatrième position. C’est la première fois qu’il intègre le Top 5.

Mais ce n’est pas tout : l’équipe de John Herdman a par la même occasion battu le record de points engrangés dans les 13 ans d’histoire du Classement mondial féminin de la FIFA/Coca-Cola. Le record avait été détenu par la Guinée équatoriale en décembre 2008 (+80 points) puis par le Cameroun en juillet 2015 (+87 points).

Malgré leur défaite en quart de finale aux tirs au but face à la Suède, les États-Unis demeurent en tête du classement. Leur avance sur l’Allemagne a néanmoins fondu de moitié et ils ne totalisent que 2 137 points, leur plus bas total jamais enregistré. À l’inverse, les Suédoises, médaillées d’argent, ont pu savourer leur premier podium olympique ; à noter qu’elles ne progressent pas pour autant au classement – et ont même perdu sept points. Quart de finaliste, l’Australie perd deux places pour se classer septième, tandis que le Brésil, qui a échoué au pied du podium, perd deux places et pointe à la dixième place, le pire classement de son histoire. L’Angleterre et le Japon perdent aussi du terrain (respectivement cinquième et huitième, moins une place chacune).

Côté meilleures performances, le Canada n’est pas seul : l’Afrique du Sud (48ème) gagne quatre places notamment grâce à un bon 0:0 obtenu face au Brésil en phase de groupes, tandis que l’Ouganda (129ème), absent des Jeux, fait son apparition dans le classement – une grande première – malgré une défaite 4:0 en amical face au Kenya. Parmi les meilleures progressions, il convient de mentionner les Îles Féroé (75ème) qui grappillent cinq places au bénéfice de victoires en amical face à la Lituanie et le Lettonie. À l’inverse, les Émirats arabes unis (76ème) enregistrent la plus grosse chute (moins 3) après avoir perdu deux matches amicaux face au Luxembourg fin juin.

Enfin, si l’équipe de Guam (80ème) refait son apparition au classement, aucune équipe ne le quitte du fait d’une inactivité prolongée. Les équipes classées sont donc actuellement au nombre de 134.

Le prochain Classement mondial féminin de la FIFA/Coca-Cola sera publié le vendredi 23 décembre 2016.

 

Leader

  

Etats-Unis

 

Entrées dans le Top 10

 

Aucune

 

Sorties du Top 10

 

Aucune

 

Nombre total de matches disputés

 

63

 

Plus grand nombre de matches disputés

 

Canada (8)

 

Plus grande progression en termes de places

 

Canada (plus 6)

 

Plus grand recul en termes de places

 

Emirats arabes unis (moins 3)

 

Nouvelle entrée dans le classement

 

Guam, Ouganda

 

Équipes désormais non classées en raison de leur inactivité prolongée

 

Aucune