En terminant l’année 2017 à la première place du Classement mondial FIFA/Coca-Cola, l’Allemagne s’adjuge le titre d’"Équipe de l’année".

Les champions du monde en titre, qui ont remporté tous leurs matches de qualification pour la Coupe du Monde de la FIFA 2018™, parvenant même à rester invaincus lors de leurs 15 rencontres en 2017, succèdent à l’Argentine (2016) et à la Belgique (2015). La Nationalmannschaft a su conserver la première place d’un classement peu bouleversé en raison du faible nombre de matches internationaux "A" (41) disputés depuis la dernière édition.

Dans le Top 50, seuls cinq petits changements sont à observer et aucun ne concerne une équipe du Top 30. La Serbie monte ainsi d’un rang et s’assure la 36ème place, suivie de près par la Bosnie-et-Herzégovine (37ème, plus 1) l’Australie (38ème, plus 1) et, plus loin, par le Ghana (50ème, plus 1). La RD Congo tombe quant à elle à la 39ème position (moins 3).

En milieu de classement, plusieurs progressions notables sont toutefois à constater. Si le Vanuatu enregistre la plus importante (157ème, plus 28), le Viêt-Nam (112ème, plus 13), la Mongolie (187ème, plus 12), Myanmar (140ème, plus 10) et les Fidji (168ème, plus 10) n’ont pas pour autant à rougir. La Palestine (80ème, plus 2) et le Luxembourg (83ème, plus 1) peuvent quant à eux se féliciter d’atteindre le meilleur classement de leur histoire.

Malgré son statu quo (12ème, inchangé) en décembre, le Danemark remporte le titre de "Progression de l’année" pour 2017 grâce à la plus forte amélioration en termes de points sur l’année. Engrangeant 456 points en un an, l’équipe d’Åge Hareide reste surtout sur une impressionnante série de 14 mois sans défaite dont le point d’orgue fut le succès 5:1 contre la République d’Irlande lors du match retour des barrages de qualification pour Russie 2018.

Dans les autres confédérations, les progressions les plus remarquables en termes de points en 2017 sont à mettre au crédit de la Bolivie (49ème, inchangé), de la Jamaïque (54ème, inchangé), du Liban (85ème, plus 1), du Cameroun (45ème, inchangé) et des Îles Salomon (151ème, moins 3). En grimpant de 62 rangs au cours de l’année, le Liban occupe même la troisième place du podium de la plus grande progression en termes de places, derrière l’ARY Macédoine (76ème, plus 86) et Andorre (138ème, plus 65).

À noter également que l’UEFA (29, plus 1) et la CAF (8, plus 1) terminent l’année avec davantage de représentants dans le Top 50 qu’au mois de janvier dernier, une évolution qui s’est faite aux dépends de l’AFC (2, moins 2). Le nombre de représentants des autres confédérations demeure quant à lui identique : huit pour la CONMEBOL, trois pour la CONCACAF et zéro pour l’OFC.

Le prochain classement mondial FIFA/Coca-Cola sera publié le 18 janvier 2018.

Leader Allemagne (inchangé)
Entrées dans le Top 10
Aucune
Sorties du Top 10
Aucune
Nombre total de matches disputés
41
Plus grand nombre de matches disputés
Burundi et Vanuatu ( cinq matches)
Plus grande progression en termes de points
Vanuatu (plus 86)
Plus grande progression en termes de places
Vanuatu (plus 28)
Plus grand recul en termes de points RP Chine (moins 63)
Plus grand recul en termes de places
Nicaragua (moins 13)
Nouvelles entrées dans le classement
Aucune
Sorties du classement
Aucune
Équipes inactives non classées
Aucune