• Le Maroc va de nouveau participer à la Coupe du Monde de la FIFA™, après 20 ans d’absence
  • Les Lions de l'Atlas signent leur meilleure performance au Classement mondial FIFA/Coca-Cola depuis 2008 
  • Hervé Renard a grandement contribué à ce renouveau

Le 11 novembre 2017 restera gravé dans les mémoires des Marocains. C'est à cette date que les Lions de l’Atlas ont officiellement retrouvé la Coupe du Monde de la FIFA™ après vingt ans d’absence, grâce à leur victoire en Côte d’Ivoire. Ce succès a également permis à la sélection marocaine de gagner huit places au Classement mondial FIFA/Coca-Cola du mois de novembre et de d'obtenir sa meilleure position depuis 2008.

Hervé Renard n'est certainement pas étranger à ces excellents résultats. Valeur sûre sur le Continent Mère, le technicien français a notamment gagné la Coupe d'Afrique des Nations de la CAF en 2012 avec la Zambie, et a récidivé trois ans plus tard à la tête de la Côte d'Ivoire, devenant ainsi le premier sélectionneur à remporter deux fois le trophée suprême africain avec deux sélections différentes. Or, l'exploit réalisé à la tête du Maroc est du même acabit. Rappelons que pour se qualifier pour Russie 2018, le Maroc a dû en effet s'extirper d'un groupe très difficile mêlant également le Mali, le Gabon, et la Côte d'Ivoire 

Trois résultats décisifs pour la qualification à Russie 2018 
· Maroc 6:0 Mali (1er septembre 2017)
· Maroc 3:0 Gabon (7 octobre 2017)
· Côte d’Ivoire 0:2 Maroc (11 novembre 2017)

"Mon premier objectif au Maroc était de me qualifier pour la Coupe du Monde. Il y a deux ans, nous étions très loin de ce niveau mais grâce aux règles que nous avons fixées et à la bonne entente entre les joueurs, nous avons fait la différence sur le terrain," analyse Hervé Renard après coup.

Briller en phase finale
Renard se concentre désormais sur la nouvelle poule compliquée dans laquelle sont tombés les Lions de l’Atlas : en Russie, ils affronteront l’Iran, le Portugal et l’Espagne au premier tour. "Après 20 ans d’absence, le Maroc est tombé dans un groupe relevé" souligne-t-il au micro de FIFA.com. "Nous savons que le niveau est élevé en Coupe du Monde. Nous allons rencontrer le champion d’Europe et la sélection espagnole, qui était l’équipe à éviter dans le deuxième chapeau, sans oublier l’Iran".

"Il faut penser à la qualification pour la seconde phase et ne pas se contenter de participer. En 1986, le Maroc a battu le Portugal. Nous devons entrer dans la compétition déterminés et confiants" annonce-t-il. Le Maroc possède toutes les armes pour briller en Russie : une défense solide, qui n’a pas encaissé un seul but dans le dernier tour des qualifications, et une attaque prolifique, qui a inscrit 11 buts en 6 matches.

Les matches du Maroc en Russie 
· Maroc – Iran (15 juin, Stade de Saint-Pétersbourg, 18:00 Heure locale)
· Portugal – Maroc (20 juin, Stade Loujniki à Moscou, 15:00 Heure locale) 
· Espagne – Maroc (25 juin, Stade de Kaliningrad, 20:00 Heure locale)