Pour la première fois depuis mars 2015, la tête du Classement mondial féminin de la FIFA/Coca-Cola n’est plus occupée par les États-Unis. L’Allemagne, championne d’Europe et championne olympique en titre, est enfin parvenue à détrôner une équipe que l’on pensait justement indétrônable, après trois derniers mois marqués par de nombreux matches et tournois amicaux. La France, reste troisième mais se rapproche du sommet.

Les résultats décevants des Américaines lors de la récente SheBelieves Cup - deux défaites et une dernière place finale - sont pour beaucoup dans leur chute au deuxième rang du classement mondial, depuis l’établissement duquel elles n’avaient en outre jamais compté aussi peu de points (2 105). Cela a permis aux Allemandes de leur ravir la plus haute marche du podium, bien qu’elles aient également perdu des points lors de ce tournoi en étant la seule sélection à s’incliner face aux Stars and Stripes.

La France, victorieuse de la SheBelieves Cup, a ainsi pu se rapprocher du duo de tête et ne possède plus que 36 unités de retard sur l’Allemagne. Il s’agit du plus petit écart de points entre les nations classées première et troisième depuis décembre 2004.

Cette nouvelle édition met également en exergue les impressionnants progrès de l’Espagne, qui vient de remporter la Coupe de l’Algarve pour atteindre la meilleure place de son histoire (13ème) et établir un nouveau record de points (1 885). La Suisse est dans le même cas de figure (1 866 points) grâce à son succès au Tournoi de Chypre, tandis que l’Angleterre (4ème, plus 1), la Suède (6ème, plus 2), l’Islande (18ème, plus 2) et l’Irlande du Nord (55ème, plus 4) ont toutes fait un léger bond en avant.

À l’inverse, l’Italie n’était encore jamais tombée aussi bas que le 19ème rang qui est désormais le sien à la suite de ses trois défaites en autant de matches au Tournoi de Chypre.

Trois pays - l’Afghanistan, l’Azerbaïdjan et le Bhoutan - refont quant à eux leur apparition et 15 autres disparaissent en raison d’une inactivité prolongée. Tout ceci a entraîné de profonds bouleversements dans le tableau puisque ce ne sont pas moins de 20 sélections qui enregistrent leur meilleure performance.

Le prochain Classement mondial féminin de la FIFA/Coca-Cola sera publié le 23 juin 2017.

Leader

Allemagne

Entrées dans le Top 10

Aucune

Moves out of top ten

Aucune

Nombre total de matches disputés

113

Plus grand nombre de matches disputés

RP Chine, Maldives, Emirats Arabes Unis (7)

Plus grande progression en termes de places

Irlande du Nord (55ème, plus 4)

Rwanda (108ème, plus 12)

Kenya (110ème, plus 12)
Malawi (111ème, plus 12)

Ouganda (112ème, plus 12)

Botswana (115ème, plus 12) 

Plus grand recul en termes de places

Italie (19ème, moins 3)
République tchèque (36ème, moins 3)

Nouvelles entrées dans le classement

Azerbaïdjan, Afghanistan, Bhoutan

Équipes désormais non classées en raison de leur inactivité prolongée:

Jordanie, Haïti, Fidji, Tonga, Nouvelle-Calédonie, Cuba, Congo, République dominicaine, Îles Cook, Îles Salomon, Samoa, Saint-Kitts-et-Nevis, Grenade, Dominique, Aruba