• Le Soudan du Sud a obtenu la première victoire de son histoire en 2015, face à la Guinée Équatoriale
  • Il s’est qualifié pour la première fois pour la phase de groupes des qualifications de la CAN
  • Les Sud-Soudanais vont affronter le Burundi durant la première journée, en juin prochain

Le Soudan du Sud fait partie des plus jeunes sélections du football mondial. Elle a vu le jour suite à la partition du Soudan en 2011. Les dirigeants locaux ont alors travaillé dur pour constituer une sélection. Après plusieurs résultats négatifs, le Soudan du Sud a obtenu sa première victoire en match officiel face à la Guinée Équatoriale, le 5 septembre 2015 en match éliminatoire pour la CAN 2017. Depuis, tout un peuple rêve de voir son équipe disputer une compétition continentale.

Le Soudan du Sud a continué sur sa lancée en passant le tour préliminaire pour la phase de groupes des qualifications pour la CAN 2019, en s'inclinant à Djibouti (2:0) au match aller puis en s'imposant 6:0 dans le stade de Juba. Ces victoires ont permis au Soudan du Sud de gagner huit places au Classement mondial FIFA/Coca-Cola. Il pointe désormais en 146ème position. "Nous avons eu du mal à former une équipe compétitive au début", explique le défenseur Athir Thomas à FIFA.com. "Mais avec le temps et la présence de joueurs évoluant dans des clubs professionnels comme Al Merreikh et Al Hilal, nous avons progressé. Notre équipe est sur de bons rails grâce à eux".

Le rêve continental
"Grâce à ces joueurs et aux progrès de l’équipe, nous avons fait un bond au Classement mondial", poursuit le pensionnaire d’Al Fahaheel, au Koweït. "C’est très encourageant pour la sélection du Soudan du Sud et ses supporters, qui nous ont toujours soutenus. Nous allons leur dédier nos futures grandes victoires et j’espère que nous nous qualifierons pour la première fois pour la CAN".

Athir Thomas juge désormais ce rêve réalisable : "Après la victoire historique contre Djibouti, notre objectif est d'atteindre la phase finale dès 2019. Tout le monde ne pense plus qu’à ça dans le pays. Nous avons un match face au Burundi en juin ; nous ferons tout pour le gagner et nous rapprocher de la qualification".

Deux ans ont passé depuis la première victoire en match officiel, mais pour Thomas c'est comme si c'était hier. "C’était un événement pour nous. Notre progression représente un exploit fantastique pour le Soudan du Sud. Nous sommes une équipe nouvelle, qui n’a que quelques années, et nous considérons tout ça comme un bon début, en attendant de meilleurs résultats", conclut-il.