• En décembre, le Viêt-Nam a fait le plus grand bon parmi les équipes d'Asie
  • Il a doublé les Philippines pour prendre la tête des équipes d'Asie du sud-est
  • Montée rendue possible par sa qualification à la Coupe d'Asie des Nations de l'AFC

La fin d'année 2017 n'a apporté aucun grand chamboulement parmi les grosses écuries du Classement mondial FIFA/Coca Cola. En revanche, ça s'est bousculé en Asie du sud-est et c'est le Viêt-Nam qui en a largement bénéficié. Sous la houlette du Sud-Coréen Park Hangseo, les Étoiles dorées ont grimpé de 13 places pour atteindre la 112ème place et ainsi finir l'année sur une bonne note en réalisant le plus grand bon parmi les équipes d'Asie.

Non seulement cette hausse a permis aux Vietnamiens de se classer à leur meilleure place depuis 2012, mais elle les laisse aussi se hisser au sommet des équipes d'Asie du sud-est, aux dépens des Philippines. La cerise sur le gâteau après une année 2017 mémorable qui les a vus peu à peu gravir 24 échelons au classement mondial.

Pour ce faire, le Viêt-Nam a notamment réalisé de belles performances lors des qualifications pour la Coupe d'Asie des Nations de l'AFC 2019. Invaincus après cinq journées, il a pu décrocher l'une des deux premières places de son groupe de qualification et participera ainsi à la phase finale continentale.

Lors des éliminatoires, si l'équipe a commencé timidement, elle a trouvé son rythme de croisière par la suite. Après avoir pris un point en Afghanistan, le Viêt-Nam a tenu en échec la Jordanie (0:0), chez lui. Il a repris du poil de la bête la journée suivante, face au Cambodge (victoire 2:1) avant de balayer la même équipe 5:0 pour se rapprocher de la qualification.

Restait à disputer le match décisif, contre l'Afghanistan, le 14 novembre. Les visiteurs dominent les Vietnamiens et se créent davantage d'occasions, mais fort d'une ligne défensive valeureuse, le Viêt-Nam arrache le point dont il a besoin pour disputer sa quatrième Coupe d'Asie des Nations.

"Nous n'avons pas gagné le match, mais un point nous suffit pour aller en Coupe d'Asie", se réjouissait Park après le nul contre l'Afghanistan. "Nous n'avons pas bien joué aujourd'hui, mais nos joueurs ont fait de leur mieux. Nous n'avons pas eu assez de temps pour afficher nos qualités, mais tout ira mieux quand nous aurons plus de temps pour travailler ensemble."

Relève de la garde
Et pour cause, le Viêt-Nam a obtenu cette qualification avec une équipe en pleine transition. La relève de la garde a commencé il y a deux ans avec quelques départs d'anciens, notamment le légendaire Lê Công Vinh, au profit de jeunes joueurs talentueux. Après avoir hérité du brassard du capitaine, auparavant confisqué par Lê, Nguyen Van Quyet a terminé meilleur buteur de la sélection en qualifications de la Coupe d'Asie avec deux réalisations.

Nguyen Tuan Mạnh, le portier titulaire, a sorti deux matches d'exception contre l'Afghanistan tandis que l'expérimenté Dinh Thanh Trung a dicté le tempo au milieu de terrain, aux côtés du prometteur Luong Xuan Truong, qui évolue au Gangwon FC, en K-League de République de Corée.

Le défenseur Tran Dinh Trong, le milieu Nguyen Quang Hai et de l'attaquant Ha Duc Chinh, grands partisans de la qualification de leur pays pour la Coupe du Monde U-20 de la FIFA, République de Corée 2017 laissent entrevoir de belles promesses. Celles de la jeunesse.  


Lancé dans le bain international chez les jeunes, les quatre garçons ont désormais goûté à l'équipe A et espèrent s'installer dans la durée. Avec une génération aussi talentueuse que celle-ci, pourquoi le Viêt-Nam ne continuerait-il pas son ascension du Classement mondial FIFA à l'avenir ?