Suivez nous sur
Classement mondial Féminin FIFA/Coca-cola

Les USA confortés par leur succès

(FIFA.com)
The United States celebrates onstage after winning the SheBelieves Cup on March 7, 2018 in Orlando, Florida. 
© Getty Images

La tête du premier Classement mondial féminin de la FIFA/Coca-Cola publié pour l’année 2018 est occupée par les États-Unis, qui profitent de leur victoire en début de mois à la SheBelieves Cup.

Hôtes de cette compétition amicale réunissant quatre des six meilleures équipes de la planète, les Stars and Stripes y ont devancé l’Angleterre (2ème, plus 1), la France (5ème, plus 1) et l’Allemagne (3ème, moins 1). L’Angleterre grimpe ainsi au deuxième rang de la hiérarchie mondiale pour la première fois de son histoire grâce aux neuf points glanés au cours de la période écoulée.

L’Allemagne, à l’inverse, paie cher ses prestations décevantes puisqu’elle quitte le Top 2 pour la première fois depuis juin 2009 et perd 19 points pour tomber à 2 033, le plus faible total qu’elle ait jamais enregistré. Pour la seconde fois consécutive, la Mannschaft subit également le plus grand échange de points en sa défaveur dans le classement. Surtout, les résultats de la SheBelieves Cup ont poussé la Fédération Allemande de Football à réagir en remplaçant la sélectionneuse Steffi Jones par Horst Hrubesch.

Les Pays-Bas (7ème, inchangé) et la Suède (9ème, plus 1) confortent de leur côté leur place dans le Top 10 à la faveur de leur performance lors de la Coupe de l’Algarve, où les deux nations ont été déclarées vainqueurs ex-æquo après que la finale a été annulée en raison des conditions météorologiques. Les Suédoises progressent aux dépens du Japon (11ème, moins 2), qui dit adieu à ce Top 10 où il se trouvait depuis décembre 2007. Les Nippones sont maintenant talonnées par l’Espagne (12ème, plus 1), dont le titre décroché au Tournoi de Chypre permet d’occuper un rang encore jamais atteint. Le Portugal (36e, plus 2), pour sa part, peut se targuer d’avoir établi la meilleure progression en termes de points (32) pour cette période.

Six équipes font quant à elles leur retour dans le classement : il s’agit du duo sud-américain composé du Paraguay (50ème) et de l’Uruguay (68ème), ainsi que du quatuor africain formé par la Côte d’Ivoire (65ème), le Maroc (73ème), le Sénégal (79ème) et le Burkina Faso (97ème).

Sept pays - Salvador, Éthiopie, Nicaragua, ARY Macédoine, Tanzanie, Rwanda et Ouganda - ne sont en revanche plus classés en raison de leur inactivité prolongée.

La prochaine édition du Classement mondial féminin de la FIFA/Coca-Cola sera publiée le 22 juin 2018.

Leader
États-Unis (inchangé) 

Entrées dans le Top 10
RDP Corée (10ème, plus 1) 

Sorties du Top 10
Japon (11ème, moins 2) 

Nombre total de matches disputés
108

Plus grand nombre de matches disputés
RP Chine (9 matches)

Plus grande progression en termes de points
Portugal (36ème, + 32)

Plus grande progression en termes de places
Israël (59ème, + 3)

Plus grand recul en termes de points
Allemagne (3ème, - 19)

Plus grand recul en termes de places
Monténégro (86ème, - 8)

Nouvelles entrées
Paraguay, Côte d’Ivoire, Uruguay, Maroc, Sénégal, Burkina Faso

Équipes non classées en raison de leur inactivité prolongée
Salvador, Ethiopie Nicaragua, ARY Macédoine, Tanzanie, Rwanda, Ouganda

Articles recommandés