La Russie était sortie avec le sourire de ses deux premières sorties à Colombie 2016, Cuba la tête basse. Cali accueille le duel des extrêmes du Groupe B ce vendredi 16 septembre.

Les hommes de Sergei Skorovich partaient donc largement favoris, et la seule interrogation concernait l’ampleur du score. Les tirs russes défilent comme prévu mais ils trouvent toujours un pied ou les gants du gardien cubain, quand ce n'est pas la barre transversale. C'était beaucoup moins attendu. L'ouverture du score après 15 minutes fait finalement écrouler le château de Cubains qui rejoignent les vestiaires avec quatre buts de retard.

Le suspense a déjà disparu depuis bien longtemps, mais pas la motivation russe en deuxième mi-temps. Les Cubains voient cependant un peu plus le cuir, et aussi sept buteurs européens différents se partager les buts et le plaisir. Ils ne verront, par contre, pas le deuxième tour. 

Cuba a encore pris conscience de ses limites avec le plus haut niveau dans l'épreuve mondiale, la Russie de ses forces. Elle aura un rendez-vous avec une équipe plus proche de son niveau en huitième de finale.