Huitièmes en vue pour les leaders
© Getty Images

Confirmer leur bonne entrée en matière ou se relancer après un départ manqué : tel sera l'ordre du jour pour les différentes équipes des Groupes A et C de Thaïlande 2012, lors de la quatrième journée de la compétition. En cas de victoire, le Brésil, le Portugal et la Thaïlande, opposés respectivement à la Libye, au Japon et à l'Ukraine, peuvent valider leur billet pour les huitièmes de finale dès ce 4 novembre. Dans le Groupe A, le Paraguay et le Costa Rica essaieront quant à eux de réduire l'écart avec les hôtes de la compétition.

L'affiche
Portugal - Japon, Nakhon Ratchasima, Korat Chatchai Hall, 19h00
Avant le coup d'envoi du tournoi, le Portugal était donné comme possible outsider. Il a confirmé ce statut en s'imposant 5:1 contre la Libye. Malgré la blessure de Cardinal, auteur d'un triplé contre les Libyens, les Lusitaniens ne manquent pas d'options en attaque, y compris un joueur qui connaît très bien l'adversaire du jour. Ricardinho, qui joue dans le championnat du Japon, a déjà averti ses coéquipiers. La sélection nipponne possède de "grands joueurs" et "pratique un jeu très rapide".

Les champions d'Asie en ont donné la preuve de manière ponctuelle contre le Brésil. Grâce à leur vitesse et leur habileté technique, ils sont capables de poser des problèmes à n'importe quelle défense. Leur entraîneur espagnol, Miguel Rodrigo, a réaffirmé que ses joueurs seraient fidèles à leur style offensif, même contre les plus grandes équipes.

Les autres rencontres
Les champions du monde en titre affronteront la Libye sans Falcao, dont la participation à la suite de la compétition est compromise en raison d'une blessure musculaire au mollet. Le Brésil n'en demeure pas moins parfaitement armé offensivement pour prendre le dessus sur la formation nord-africaine.

À Bangkok, la journée débutera par la confrontation entre le Paraguay et le Costa Rica. Les Sud-Américains seront privés de leur attaquant Emmanuel Ayala, auteur d'un triplé contre l'Ukraine, mais suspendu. Chez les champions de la CONCACAF, on s'en remettra principalement à Diego Zuniga pour essayer de faire trembler les filets adverses.

Le deuxième match dans la capitale thaïlandaise opposera les hôtes de la compétition à l'Ukraine, qui a impressionné par sa ténacité contre le Paraguay. Les Ukrainiens sont en effet revenus trois fois au score, lors de la journée inaugurale, pour finalement arracher le match nul.

Le joueur à suivre
Avant le tournoi, le sélectionneur de la Thaïlande, Victor Hermans, avait dit que Suphawut Thueanklang était un "joueur formidable". L'intéressé a largement fait honneur au compliment lors du premier match contre le Costa Rica. Le joueur de 23 ans a d'abord adressé une passe décisive merveilleuse, avant de trouver lui-même le chemin des filets. Après ce match remporté par les hôtes du tournoi sur le score de 3:1, c'est l'entraîneur du Costa Rica, Diego Solis, qui s'est fendu d'un compliment envers Thueanklang. Ce dernier poursuit donc sur la lancée de ses très bonnes prestations lors du dernier Championnat de Futsal de l'AFC, où il avait terminé meilleur buteur.

La stat
50 - Le premier match du Brésil à Thaïlande 2012 était son 50ème en Coupe du Monde de Futsal de la FIFA, avec un bilan de 42 victoires, trois défaites et 326 buts marqués, soit une moyenne de 6,52 réalisations par match.

Entendu…
"J'ai confiance. Nous allons battre la Libye. Si nous conservons le même niveau en attaque et la même solidité défensive, je pense réellement que nous allons gagner" - Marcos Sorato, sélectionneur du Brésil

Le programme
Paraguay - Costa Rica (Bangkok, Indoor Stadium Huamark, 17h00)
Thaïlande - Ukraine (Bangkok, Indoor Stadium Huamark, 19h00)
Portugal - Japon (Nakhon Ratchasima, Korat Chatchai Hall, 19h00)
Brésil - Libye (Nakhon Ratchasima, Korat Chatchai Hall, 21h00)
(Coups d'envoi en heure locale)