Italie qualifiée et logique respectée
© Getty Images

LE FILM DE LA JOURNÉE - Dans la grande affiche du Groupe D, l'Italie a battu l'Argentine 3:2 et s'est ainsi qualifiée pour les huitièmes de finale de la Coupe du Monde de Futsal de la FIFA, Thaïlande 2012. Menés au score, les Azzurri ont su se ressaisir à temps pour enregistrer leur deuxième succès sur les Albicelestes. Dans le même groupe, l'Australie a elle aussi dû revenir au score face au Mexique, qu'elle a finalement dominé 3:1 pour raviver ses espoirs de qualification.

Dans le Groupe B, les favoris espagnols et iraniens ont tenu leur rang en s'imposant respectivement face au Panama et au Maroc. Ils ne sont plus désormais qu'à une marche des huitièmes. Dans le dernier match du jour, les vice-champions du monde se sont défaits sans mal des Canaleros sur le score de 8:3. En revanche, les Iraniens ont dû s'employer davantage que prévu pour s'imposer 2:1 face à des Marocains accrocheurs, mais désormais au bord de l'élimination.

Résultats 
Australie - Mexique 3:1 (0:1) 
Argentine - Italie 2:3 (1:2) 
Maroc - Iran 1:2 (1:1) 
Espagne - Panama 8:3 (5:1)

Le but
Espagne - Panama, 1:0, Kike, 1’44’’
Après une entame déterminée du Panama, qui touche du bois à deux reprises, l'Espagne va poser le premier jalon de sa victoire par un but marqué de son sceau. Suite à une série de passes façon tiqui-taca, le ballon échoit à Miguelín, qui fait parler sa vista pour servir Kike de l'extérieur du gauche. Le défenseur d'El Pozo Murcia conclut la superbe action collective de son équipe.

Les moments-clés
Bruyants, colorés et efficaces : Jusqu'ici, l'Australie et l'Iran sont probablement les deux équipes qui bénéficient du plus fort soutien en Thaïlande. Lors de cette cinquième journée, leurs supporters se sont distingués par leurs chants et déguisements… Le public local n'est pas resté insensible à cette mobilisation, qui n'a pas été pour rien dans les victoires clés des Futsalroos et des Perses.

Pas le temps de souffler ! : Le futsal est une discipline bien à part, mais il est tout de même rare d'assister à deux buts en l'espace de quelques secondes. Et que dire quand cette situation ne se produit pas une fois, mais deux, le même jour ! Lors du match entre l'Australie et le Mexique, les premier et le deuxième buts des Australiens n'ont été séparés que de 18 secondes. La rencontre entre le Maroc et l'Iran a donné lieu à un enchaînement encore plus rapide puisqu'à peine 11 secondes se sont écoulées entre l'ouverture du score perse et l'égalisation nord-africaine.

Casser la voix : Mécontent du mur formé pour défendre sur un coup franc argentin, le gardien italien Stefano Mammarella a tenté à plusieurs reprises de replacer ses coéquipiers. Comme ces derniers ne s'exécutaient pas, le numéro 1 a poussé un cri retentissant qui a provoqué les rires des supporters. Le portier transalpin a également imposé le respect en étant l'un des meilleurs joueurs de cette rencontre.

La stat
20 - Comme le nombre d'années qu'il aura fallu à l'Australie pour retrouver le chemin de la victoire en Coupe du Monde de Futsal de la FIFA. Depuis leur victoire sur le Costa Rica à Hong Kong 1992, les Futsalroos ont connu une série de 10 revers consécutifs qui s'est donc achevée en Thaïlande face au Mexique.

Entendu...

"Pour être bon dans ce sport, il faut avoir confiance et faire preuve de caractère. Si on n'a pas eu ces deux choses, ce n'est pas à cause du manque d'expérience. De toute façon, on paie pour apprendre et on savait qu'on s'exposait à des défaites de ce genre" - Ramón Raya, sélectionneur du Mexique

Le programme
Mardi 6 novembre 2012 (heure locale)

Groupe E 
Koweït -Serbie (19h00)
Egypte - République tchèque (21h00)

Groupe F
Colombie - Îles Salomon (17h00)
Russie - Guatemala (19h00)